Dès le printemps prochain, la communauté de Saint-Laurent à l’instar de celle de Saint-Norbert aura son propre marché.

Dès le 16 mai prochain, Saint-Laurent aura aussi son propre marché communautaire. Un projet pensé par un résidant, Edgar Bruce.
Dès le 16 mai prochain, Saint-Laurent aura aussi son propre marché communautaire. Un projet pensé par un résidant, Edgar Bruce.

«Saint-Laurent a gros besoin d’avoir son propre marché », lance l’initiateur du projet du marché de Saint-Laurent, Edgar Bruce. Résidant du village, ce dernier nourrissait depuis plusieurs années le rêve de créer un projet afin de promouvoir toutes les activités qui se font dans la région. C’est finalement par la création d’un marché communautaire qu’il espère atteindre son but.

Le site est déjà trouvé et approuvé. Certains fermiers locaux et artisans frappent déjà à la porte pour faire partie des premiers à avoir un emplacement. On attend juste la fonte de la neige pour aménager l’espace et y installer les étalages qui accueilleront les premiers clients du marché de Saint-Laurent. « Le marché va ouvrir le 16 mai », annonce Edgar Bruce.

Une bonne nouvelle pour les résidants qui devaient parcourir des kilomètres pour se rendre au marché communautaire le plus proche. « Le plus proche, c’est à Saint-Norbert, note Edgar Bruce. On peut acheter chez des fermiers ici mais ce n’est pas la même chose que d’avoir un marché où l’on peut tous aller. »

Pour lui, avoir un marché comme celui qui sera à Saint-Laurent, ce n’est pas juste pour la possibilité de faire ses achats à bon prix tout en consommant des produits frais. Mais c’est aussi le fait de consommer local et « d’encourager l’économie de la région », souligne-t-il.

De plus, « c’est une belle occasion pour socialiser. Ça donne une belle ambiance communautaire », ajoute Edgar Bruce.

Le marché de Saint-Laurent sera ouvert toutes les fins de semaines du vendredi au dimanche. « Jusqu’en octobre », précise Edgar Bruce. On y vendra essentiellement les produits des fermiers de la région. Pour sa part, Edgar Bruce prévoit avoir un emplacement pour vendre « de la nourriture pour les dîners mais aussi des légumes », confie-t-il. Edgar Bruce pense aussi que le marché de Saint-Laurent pourrait être un attrait touristique de plus pour le village. Il compte au moins 5 000 personnes qui viennent à Saint-Laurent pendant les fins de semaines en été.

« Tout le trafic qui va vers le Nord les fins de semaines, je veux l’avoir, affirme-t-il. C’est une belle occasion pour eux de s’arrêter pour acheter des produits frais. Et ce serait aussi une bonne chose pour nous. »

De plus, le parc portugais situé à Saint-Laurent, les eaux qui regorgent de poissons sont autant d’aspects de la région qui faisaient déjà venir des visiteurs. « Il y a plein de gens qui viennent camper pendant l’été », précise-t-il.

En plus de penser à un projet de marché communautaire, Edgar Bruce pense y ajouter une ambiance festive. De la musique, des jeux seront organisés pour égayer les visiteurs. « Il y aura de la musique chaque fin de semaine », conclut Edgar Bruce qui entame les dernières touches pour la concrétisation du projet.

Wilgis AGOSSA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici