Le Royal Winnipeg Ballet a présenté sa version très manitobaine du ballet Casse-noisette, de Piotr Ilitch Tchaïkovski du 20 au 23 décembre et les 27 et 28 décembre 2014. Ce fut encore une fois un spectacle de grande qualité, vivant, original et divertissant.

Alanna McAdie et Yosuke Mino.
Alanna McAdie et Yosuke Mino.

Créée en 1999, la version du RWB campe l’action dans une demeure cossue de Winnipeg au tournant du 20e siècle. Plusieurs scènes s’inspirent de la vie dans les prairies et de la culture canadienne, tout en respectant la tradition russe et le caractère féerique de l’œuvre.

Pendant l’ouverture, des jeunes jouent au hockey dans la rue. Un des enfants reçoit en cadeau des petites polices montées en bois. Alors que la famille est rassemblée autour de la table pour le souper de Noël, attiré par l’odeur des desserts un ours réussit à entrer dans la maison et joue à cache-cache avec les serviteurs tout en s’amusant avec les jouets. Le rêve fantastique de Clara transporte la bataille avec les souris devant l’édifice du parlement du Canada avec une intervention de la Police Montée et un coup de canon.

Le royaume enchanté de la Fée Dragée est situé dans le Nord et Clara et le Prince y sont transportés à la lueur des aurores boréales. Des modifications et additions mineures sont faites à la chorégraphie pour que chaque production comporte une part d’originalité. Celle qui a le plus surpris cette année fut l’introduction d’une famille d’ours polaires qui est venue saluer Clara et le Prince à leur départ vers le royaume enchanté.

Tous ces petits détails augmentent l’intérêt et permettent de faire participer un plus grand nombre d’enfants au ballet. Le RWB invite aussi différentes personnalités de Winnipeg à figurer dans des rôles non dansés pendant la veillée de Noël, une excellente façon se souligner leur appui à la compagnie et de les en remercier.

Les superbes décors, les très beaux costumes (celui des ours polaires a fait murmurer les spectateurs d’admiration) et la participation de nombreux enfants aux côtés des excellents danseurs de la compagnie ont captivé l’attention et enchanté les spectateurs de tous âges. Les danseurs professionnels du RWB ont dansé avec beaucoup de virtuosité et les tableaux avec les enfants et les jeunes danseurs ont permis d’apprécier la qualité de la formation donnée à l’école de ballet de la compagnie. La musique de Tchaïkovski est l’une des plus belles et des plus connues du répertoire de ballet. Elle a été magnifiquement interprétée par l’Orchestre symphonique de Winnipeg, dirigé par Tadeusz Biernacki.

Cette version de Casse-Noisette vieillit très bien et est une belle célébration de Noël qu’on ne se fatigue pas de voir et de revoir, dont on sort chaque fois le cœur joyeux. Casse-Noisette sera de nouveau à l’affiche en décembre 2015.

Pierre Meunier

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici