Min Yook Kim, 18 ans, a travaillé tout l’été à la chapelle Sainte-Thérèse de Cardinal.

Originaire de Corée du sud, le résident de Holland a complété toute sa scolarité en français. Pour le jeune homme, maîtriser les deux langues officielles de son pays d’accueil représente un pas de plus vers un meilleur avenir.
Par Amélie David/Collaboration spéciale

«Sans le français, je ne serais pas la même personne que je suis aujourd’hui », lâche avec conviction Min Yook Kim, du haut de ses 18 ans.

Pour l’employé d’été de la chapelle Sainte-Thérèse de Cardinal, le français a . . .

Pour consulter le contenu de cet article dans son intégralité, vous devez être abonné*.

Abonnez-vous ou si vous êtes déjà abonné connectez-vous