Dites au prochain maire ou à la prochaine mairesse de la ville de Winnipeg ce que vous voudriez voir sur le boulevard Provencher.

Infrastructures, services, développements: la parole est à vous!

5 COMMENTAIRES

  1. Moi j’aimerais voir une plus grande concentration de restaurants et de boutiques. Il faut que le boulevard Provencher soit une destination touristique, comme Corydon ou Osborne, mais il nous manque de ce genre d’entreprises. J’aimerais aussi voir des restaurants qui ont des patio pour que les gens puissent s’asseoir dehors en été.

    Aussi, il faut plus de programmation sur le boulevard au long de l’année, pas seulement lors du Festival du Voyageur. Possiblement un Festival d’été ou même des événements sur la provencher lors de l’heure du midi tel qu’il le font dans le quartier de la bourse.

    Il y a tellement de potentiel pour le quartier de Saint-Boniface et il faut vraiment en profiter et faire arriver ces changements avant l’arrivée du Musée des droits de la personne.

  2. J’aimerais voir des cafés, des halles où des commerçants regroupés offriraient des produits fins, des aliments du terroir, du bon vin, du pain et des fruits et légumes. Peut-être aussi des restos typiquement francophones, comme une franchise de Saint-Hubert et une franchise de « Les Délices de l’érable ». Un hôtel boutique serait parfait également. Profitons de la proximité avec le nouveau Musée canadien des droits humains pour créer de nouveaux attraits et une vie de quartier plus intense pour attirer les visiteurs.

    Mais au-delà de tout, ces commerces devront afficher en français et offrir un service bilingue afin que nous puissions véritablement affirmer – visuellement autant que verbalement – le fait français dans le quartier de Saint-Boniface.

  3. Je suis de l’avis de Chantal et Annie, il faudrait que le Boulevard Provencher soit plus vivant, que l’on voit des piétons et des personnes dans les cafés ou à des terrasses. J’aimerais pouvoir traverser le boulevard à pied, et m’arrêter dans des boutiques pour acheter des produits alimentaires typiquement français, des livres et cartes en français, et me faire servir mon café en français.
    De plus, l’unité visuelle entre commerçants (un élément qui leur permettrait de s’identifier comme commerçant du vieux Saint-Boniface, et qu’ils afficheraient dans leur vitrine) et sur le boulevard, permettrait de conscientiser les gens au fait qu’ils sont dans un quartier historique, et francophone !
    Enfin, si la ville de Winnipeg pouvait rendre les choses plus faciles pour que des événements sur le boulevard puissent avoir lieu. Le marché de Noël, le Festival du Voyageur.. j’aime quand le boulevard devient entièrement piétonnier, qu’on y sent une atmosphère de fête !

  4. Moi, j’aimerais y voir moins…

    Moins de garage d’autos usagés, moins de boutique de sac à mains à 300$ !!! moins d’avocats, ou de services financiers, moins de gigantesques panneaux publicitaires où seules les compagnies anglophones peuvent se permettre de s’afficher, moins de condos, moins de hauts buildings qui cachent la caserne et ou l’hôtel de ville. moins de tout ce qui fait que Provencher est ennuyant, fade, maussade et morne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici