Texter, téléphoner ou socialiser?
Texter, téléphoner ou socialiser?

La démocratisation des cellulaires peut parfois poser problème dans les couloirs et cours d’écoles. Où se situe l’équilibre entre la liberté des élèves et le devoir de l’école de poser des limites pour les encourager à socialiser? Les élèves Nathalie Bordeleau-Laroche, France Svistovski et Gavin Boutroy ont chacun une vision différente de l’impact des cellulaires à l’école.

Lisez le texte complet dans La Liberté du 1er décembre!

Pour avoir accès à cet article, achetez La Liberté ou abonnez-vous à la version électronique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici