Ottenbreit, Manon 01
Manon Ottenbreit

L’équipe manitobaine des arts du cirque pour les Jeux de la francophonie canadienne 2011 de Sudbury se rend à l’École du cirque de Québec pour se former.

Camille SÉGUY

Les trois jeunes Franco-Manitobains sélectionnés en avril dernier pour intégrer l’équipe des arts du cirque aux Jeux de la francophonie canadienne (JFC) à Sudbury, Manon Ottenbreit, Philippe Bellefeuille et Déric Martel, se sont rendus à l’École du cirque de Québec du 10 au 12 juin.

Manon Ottenbreit prépare un numéro de clown, Philippe Bellefeuille, de BMX, et Déric Martel, de monocycle.

« On est allés s’inspirer pour nous préparer aux JFC de Sudbury », assure le formateur de l’équipe de cirque aux JFC qui accompagne les trois jeunes, Christian Perron.

Le séjour comprenait en effet non seulement une visite de l’école, avec l’opportunité de rencontrer des formateurs professionnels, mais aussi une participation de l’équipe manitobaine au festival de cirque de la Ville de Québec, qui a eu lieu au même moment et qui était animé par l’École du cirque.

Les jeunes ont donc pu s’essayer à diverses disciplines du cirque, mais aussi « voir de nombreuses représentations gratuites et apprendre comment présenter les arts du cirque », annonce l’agent de projets pour l’Équipe Manitoba, Alex Ivory.

Manon Ottenbreit a « décidé d’être clown juste avant de passer les auditions pour les JFC, mais je n’avais jamais fait ça avant!, signale-t-elle. J’ai juste fait beaucoup d’improvisation, et pour moi, être clown, c’est comme de l’impro. Il faut que ce soit spontané. Si c’est trop préparé, on perd l’attention des gens ».

« Le festival du cirque n’était pas prévu quand on a fait la demande pour venir visiter l’École du cirque, donc c’était un très bon timing, se réjouit la directrice générale du Conseil jeunesse provincial qui est à l’origine de ce voyage, Roxane Dupuis. C’est une très belle opportunité de découvrir et d’essayer les arts du cirque.

« On est choyés car on est la seule délégation des Jeux qui a eu la chance de le faire », précise-t-elle.

Le cirque aux Jeux

Les arts du cirque seront une nouvelle discipline en démonstration aux JFC de Sudbury. Pour créer son équipe de cirque, le Manitoba a choisi de recruter des jeunes aux talents différents et qui ne sont pas tous « traditionnellement cirques­ques », décrit Christian Perron, ce qui rend la tâche difficile.

« On demande à trois jeunes de monter un spectacle plutôt inhabituel, souligne-t-il. Ce n’est pas évident. » Chaque jeune doit monter une prestation individuelle de trois minutes.

Un jury évaluera chaque prestation afin d’intégrer les participants à des équipes interprovinciales qui prépareront, pendant les Jeux, des spectacles. « Ce sera le fun pour les jeunes car ils ne seront pas en compétition, mais ils joueront les uns avec les autres, remarque Christian Perron. C’est un très bon modèle pour les encourager et les motiver. »

Roxane Dupuis explique en effet que « les arts du cirque sont très variés donc trop difficiles à juger. L’idée des JFC, c’est surtout de faire jouer les jeunes ensemble et leur faire découvrir les différents arts du cirque ».

Le Manitoba aura toutefois une longueur d’avance grâce à sa visite de l’École du cirque de Québec, « la crème de la crème pour ce qui est de l’initiation aux arts du cirque et que tout le monde n’a pas toujours la chance de rencontrer », conclut-elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici