Roger Vermette

Saint-Joseph accueillera plus de touristes tout au long de l’année, grâce à un nouveau centre d’accueil touristique.

Daniel BAHUAUD

Un centre d’accueil touristique de quelque 4 500 pieds carrés ouvrira ses portes à Saint-Joseph en juillet 2013, fournissant ainsi un pied à terre pour les touristes qui visiteront le Musée Saint-Joseph.

Nommé Centre d’accueil Parent, l’édifice servira donc d’endroit où pourront converger les tournées scolaires et les groupes touristiques venant par autobus. De plus, il devrait recevoir de nouveaux bureaux administratifs et un dépôt d’archives.

« Le centre pourra accueillir les touristes à l’année longue, indique un des coordonnateurs du projet, Renald Parent. Un changement important qui devrait rendre plus agréable une visite au musée, puisqu’aucun des 19 édifices historiques n’est chauffé. De plus, le centre sera muni d’un kiosque de souvenirs et de toilettes plus qu’adéquates.

« Pour le Musée Saint-Joseph, il s’agit d’un développement important, poursuit-il. Non seulement l’édifice permettra d’accueillir un plus grand nombre de visiteurs, on pourra enfin archiver nos documents historiques dans un environnement où la température et l’humidité seront contrôlées. »

Le Centre d’accueil Parent sera bâti au coût de quelque 700 000 $. Le Musée Saint-Joseph, qui a déjà amassé plus de 150 000 $, doit collecter 350 000 $. Or, l’entreprise Pattern Energy, responsable du parc éolien à Saint-Joseph, s’est déjà engagée à donner 25 000 $ par an pendant les 25 prochaines années, soit 625 000 $. Pour sa part, la Municipalité rurale de Montcalm versera 100 000 $ au projet. « Avec les contributions déjà amassées, et les engagements de Pattern Energy et de la Municipalité, nous dépassons déjà les 800 000 $ », souligne Renald Parent.

Le Préfet de la Municipalité de Montcalm, Roger Vermette, voit le Centre d’accueil d’un œil favorable. « Cela fait depuis 2003 que l’idée fait partie de notre vision communautaire, explique-t-il. Une fois complété, le Centre d’accueil Parent fournira des renseignements sur l’histoire du village et de la région, sans parler de l’importance du parc éolien pour son avenir. Nous avons tous hâte de voir se réaliser le projet. »

Au moment d’écrire ces lignes, l’équipe coordonnatrice du projet rencontrait des traitants de construction, avant de passer aux soumissions.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici