Image extraite du film 177 Boulevard Dollard de Stephane Oystryk.

Gimme Some Truth est un forum documentaire comprenant des projections de de films et des conférences du 13 au 16 octobre à Winnipeg. Et pour sa quatrième édition, la programmation du 16 octobre à partir de 19 h sera dédiée au cinéma franco-manitobain à la Cinémathèque de Winnipeg.

« Ce programme explore dans un voyage au fil du temps, la signification d’être franco-manitobain dans le Saint-Boniface d’aujourd’hui, explique le programmateur de Gimme Some Truth, Mike Maryniuk. L’objectif est d’explorer, de célébrer la langue et la culture mais aussi de questionner l’avenir des franco-manitobains à Saint-Boniface. »

Par exemple, le court métrage de Dominique Rey, City of Saint-Boniface expose uniquement des photographies de Saint-Boniface à travers les âges etsans paroles. Love Letter to Saint-Boniface, de Remy Huberdeau, est pour sa part un documentaire interrogeant de nombreux aspects de la culture francophone, comme la langue française et le fonctionnement des écoles d’immersion. Ou encore le Metif enragé de Leon Johnson et George Morrisette revient sur certains traits du Festival du Voyageur. Au total cinq courts métrages concernant Saint-Boniface seront diffusés, suivis d’une discussion autour de la culture francophone en compagnie des réalisateurs de certains des courts métrages.

« Saint-Boniface est le cœur historique de Winnipeg et trop peu de festivals du côté anglophone lui rendent hommage avec des productions francophones, déclare Mike Maryniuk. Nous voulions donc y remédier en mêlant des films qui célèbrent mais aussi qui questionnent afin de documenter au mieux le public sur la culture franco-manitobaine », conclut-il.

Plus d’information sur www.gimmesometruth.ca.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici