Le Centre de renouveau Aulneau sera dorénavant dirigé par la Corporation catholique de la santé du Manitoba et un don généreux assurera la formation continue des travailleurs en services de santé. 

Jocelyne NICOLAS

La Liberté | Communautaire
La nouvelle enseigne sur le site du Centre de renouveau Aulneau est dévoilée par (de gauche à droite) Georges Rajotte, sœur Cécile Fortier et le président de la Corporation catholique de la santé su Manitoba, Gérald Labossière.

Le Centre de renouveau Aulneau a changé de mains le 24 octobre et a dévoilé sa nouvelle enseigne au 228, rue Hamel à Winnipeg. Les Missionnaires Oblates de Saint-Boniface ont en effet transféré la propriété et la mission du centre à la Corporation catholique de la santé du Manitoba.

« Pour moi, cette journée est un peu triste, avoue la directrice du Centre de renouveau Aulneau, Irmie Nickel. Le centre a été développé par les Sœurs Oblates, qui sont des femmes catholiques incroyables. En même temps, c’est un honneur qu’elles nous confient la responsabilité de diriger le centre. »

Pour la directrice des soins spirituels du Centre de renouveau Aulneau, sœur Dora Tétreault, le transfert se fait en toute confiance. « Même nous, les sœurs, ne sommes pas éternelles, constate-t-elle. Maintenant, la vie de l’œuvre est assurée. Surtout avec les services spécialisés théoriques et la formation offerte au centre. »

En effet, le 24 octobre a aussi marqué l’ouverture officielle de l’Institut d’Éducation et de Formation Georges Rajotte et Famille. Le centre s’applique à devenir expert en théories et techniques de l’attachement. Ces théories et techniques explorent le lien entre le bien-être de la personne et les attachements sociaux et familiaux.

« Je crois que cet institut représente le legs des Sœurs Oblates, continue Irmie Nickel. Elles ont joué un rôle important dans l’éducation de tellement de jeunes. Elles ont offert par la suite, de l’appui et du reconfort aux familles dans le besoin ici au centre. L’institut marie parfaitement ces deux legs. »

Georges Rajotte, un entrepreneur franco-manitobain, a fait don au Centre de renouveau Aulneau car il croyait dans sa mission. « J’ai déjà eu besoin d’aide dans ma vie, avoue-t-il. C’est l’appui spirituel qui a fait une différence pour moi. Je crois que la forme de guérison la plus importante, c’est la guérison spirituelle. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici