La Liberté du 18 janvier 2012
Gilles Bonin et Georges Druwé.

L’Archidiocèse de Saint-Boniface offre une brochette de rencontres pour aider les adultes à redécouvrir Dieu et leur foi chrétienne, ainsi que pour apprendre à en parler à leurs enfants.

C’est alors qu’il est devenu parent, et plus précisément lorsque ses deux enfants se préparaient à recevoir les sacrements de la réconciliation et de la communion que Marc Roy s’est rendu compte de l’importance d’approfondir son éducation religieuse.

« Mes enfants me posaient des tas de questions et je n’étais pas toujours en mesure de leur répondre, indique le Franco-Manitobain. Certaines questions étaient relativement faciles à répondre lorsqu’on est renseigné. On me demandait pourquoi on fléchit le genou devant le sanctuaire, ou encore pourquoi on répétait une certaine formule lors de la messe.

« D’autres questions étaient plus complexes et profondes, poursuit-il. Entre autres l’étendue du pardon et la justice de Dieu. Comme chrétien engagé, je pouvais leur fournir des…  lire plus dans l’édition numérique de La Liberté

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici