Justin Trudeau - LA LIBERTÉ
 

Justin Trudeau était à Winnipeg afin de courtiser le vote des sympathisants manitobains. Il a notamment reçu l’appui de la sénatrice franco-manitobaine Maria Chaput.

 

 

Le candidat à la chefferie du Parti libéral du Canada (PLC) et député de la circonscription de Papineau, Justin Trudeau, était de passage à Winnipeg, samedi le 20 octobre dernier. Il a livré une allocution devant une salle comble au Centre Punjab, dans le nord-ouest de Winnipeg.
Le candidat a abordé plusieurs questions, dont le cynisme en politique, et a entre autres insisté sur les compressions budgétaires dans le domaine scientifique.

« Nous avons un gouvernement qui n’aime pas lorsque quiconque est en désaccord avec eux, estime le député. Il faut ramener le respect de nos institutions, de notre parlement, des experts et des scientifiques. »

Questionné sur la protection des langues en milieu linguistique minoritaire, Justin Trudeau a misé sur le bilinguisme canadien, si cher aux yeux de son père Pierre Elliott Trudeau.

« Il faut développer une fierté identitaire par rapport au bilinguisme, encourager l’éducation dans les deux langues et valoriser l’identité canadienne », indique celui qui a déjà été professeur de français en Colombie-Britannique.

Quelques personnalités politiques manitobaines étaient présentes, dont le leader parlementaire du Parti libéral du Manitoba, Jon Gerrard, le député libéral de Winnipeg North à la Chambre des communes, Kevin Lamoureux et le conseiller municipal de Saint-Boniface, Daniel Vandal.

La sénatrice franco-manitobaine Maria Chaput était aussi présente, elle qui appuie Justin Trudeau à la chefferie du PLC.

« J’ai appris à connaître Justin Trudeau au parlement et la première chose qui m’a frappée est le travail qu’il a dû faire pour se faire élire dans une circonscription qui n’appartenait pas au PLC, mentionne la sénatrice. Il ne faut pas le sous-estimer, il sait s’entourer de personnes d’expérience qui peuvent bien le conseiller. Il a la jeunesse, l’énergie et des convictions. »

Le gagnant de la chefferie du PLC sera connu le 14 avril prochain.

 

M-T

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici