La coqueluche des jeunes francophones du Manitoba, Madame Diva, lance le 2 décembre prochain son nouvel album, Viva la Diva.

LA LIBERTÉ - PRESSE CANADA

Madame Diva revient sur scène avec son deuxième album, Viva la Diva.

 

Les enfants eux-mêmes lui réclamaient des nouvelles chansons, c’est chose faite. Jocelyne Baribeau, alias Madame Diva, lancera son second album de 14 chansons, Viva la Diva, le 2 décembre prochain. (1)

« Viva la Diva présente une variété de styles, tout en français, indique Madame Diva. On y trouve des chansons avec de grandes instrumentations et d’autres plus acoustiques, une ballade, du disco, du reggae, du gospel, ou même du style égyptien. Je chante toutes sortes de choses pour mieux déve­lopper l’oreille des jeunes! »

Elle a entre autres repris la chanson préférée de son public sur son premier album, ABC, une chanson qui se décline selon trois styles musicaux. Les jeunes découvriront bientôt ABC II, avec du disco, du reggae et du gospel.

« C’est pour les jeunes, car ils aiment cette chanson, mais aussi pour les parents, pour ne pas toujours l’entendre de la même façon, confie Madame Diva. L’album a aussi une version instrumentale d’ABC II pour que les jeunes puissent chanter dessus. »

D’ailleurs, le 2 décembre sera aussi l’occasion pour Madame Diva de dévoiler son nouveau site Internet, qui inclut « une boîte à karaoké pour les jeunes, avec ou sans ma voix », souligne l’auteure-compositrice-interprète franco-manitobaine.

Collaboration créative

Pour créer Viva la Diva, Jocelyne Baribeau n’a pas travaillé seule. Elle s’est fait aider des jeunes eux-mêmes.

« J’ai organisé une centaine d’ateliers d’écriture de chansons avec les écoles, notamment celles d’immersion, raconte-t-elle. J’ai beaucoup appris de ces jeunes. C’était un vrai partage. L’album est un pêle-mêle de toutes ces expériences.

« C’était important pour moi de faire ça, ajoute-t-elle, parce que ça encourage les jeunes à écrire et créer en français. De plus, ça permet d’avoir un rapport avec le programme scolaire, puisque je fais beaucoup de spectacles dans les écoles. Je veux soutenir les efforts des enseignants et des parents. Avec une chanson, l’enfant apprend et pratique le français sans même s’en rendre compte, en s’amusant! »

Madame Diva prévoit d’ailleurs réaliser un dossier pédagogique d’accompagnement de son album, à l’intention des écoles.

Tout un spectacle

Quant au spectacle accom­pagnant son second album, il « a pour thème la nature, l’extérieur, dévoile Madame Diva. Je veux que chaque enfant comprenne que chaque bibitte de la nature est importante, même si elle n’est pas cute. Chacune sert à l’épanouissement de la planète ».

Ainsi, on retrouvera sur scène une mouche, un ver de terre, des papillons, mais aussi un ours polaire et peut-être même un chameau.

« J’ai réalisé le premier vidéoclip de l’album sur la chanson de l’ours polaire, qui est une ballade, ajoute Madame Diva. C’est une vidéo simple et calme, mais qui fait réfléchir à l’histoire de l’ours polaire et à ses conditions de vie si on continue à polluer la planète. Je souhaite que ça encourage les discussions entre parents et enfants. »

Par ailleurs, Madame Diva sera entourée sur scène de ses Divettes, qui ont de nouveaux costumes et qui ont préparé de nouvelles chorégraphies, notam­ment des danses égyptiennes, mais aussi, le 2 décembre, de musiciens professionnels.

Daniel ROA avec sa mandoline et sa batterie, Gilles Fournier avec sa basse et Marc Arnould avec ses claviers seront en effet de la fête.

« Je me suis efforcée à ce que Viva la Diva soit aussi intéressant pour les enfants que pour les parents, conclut Madame Diva. Les textes sont pour les enfants de la prématernelle à la 5e année, mais musicalement, les arrangements sont très riches. Plusieurs adultes anglophones ne croyaient d’ailleurs pas que c’était un album pour enfants! »

(1) Le 2 décembre à 14 h au Centre culturel franco-manitobain, 340, boulevard Provencher. Billets : 7,50 $ ou 25 $ pour quatre billets. Gratuit pour les enfants de moins de deux ans.

Par Camille HARPER-SÉGUY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici