La nouvelle pièce du Cercle Molière, Sacrée Famille!, sera sur les planches du 1er au 23 mars prochains. Montée par la Québécoise Amélie Bergeron, elle mettra en scène les tribulations d’une famille présentée comme affectueusement dysfonctionnelle.

 

© 2013 La Liberté (Manitoba)
La metteuse en scène québécoise, Amélie Bergeron, finalise les derniers détails relatifs à la nouvelle pièce du Cercle Molière, Sacrée Famille!, dont le coup d’envoi est fixé au 1er mars prochain.

 

Chaque famille a son lot de problèmes et de secrets. Celle qui sera sur les planches du Cercle Molière du 1er au 23 mars prochains n’en est pas dépourvue, bien au contraire. « Écrite par l’auteur Carl Ritchie, Sacrée Famille! est l’histoire d’une famille qui fonctionne tout croche, explique la metteuse en scène, Amélie Bergeron.

« L’amour détient une place centrale dans la pièce, sauf que les personnages, contrairement à leurs espérances, connaissent surtout des déboires amoureux, développe-t-elle. Leur progression sur scène est liée à leurs histoires d’amour, puisque leur bonheur passe par là. »

Mais que l’on n’y se méprenne pas, Sacrée Famille! est loin d’être un drame sentimental. Si des larmes montent aux yeux du public, il ne pourra s’agir que de larmes de rire, puisque la pièce se range dans le registre de la comédie.

« Pour la mise en scène, j’ai abordé le texte de Carl Ritchie par l’angle de la comédie de situation, celle-là même que l’on retrouve dans les sitcoms télévisés, renseigne la Québécoise Amélie Bergeron, spécialement présente à Winnipeg pour travailler sur le dernier spectacle de la saison du Cercle Molière.

« En lisant la pièce, j’ai tout de suite ressenti son potentiel comique car j’ai associé les personnages à mes propres références, continue-t-elle. Il s’agit donc d’une comédie abordée de manière sérieuse. À savoir qu’elle n’est pas traitée avec la lourdeur du drame, mais avec un rythme plus serré, plus précis, afin de mieux en faire ressortir le gag. »

Des personnages attachants

Sacrée famille! réunit six comédiens, chacun interprétant un personnage. « Les parents, Richard et Chantale, leurs enfants Mylène et Sébastien, et les conjoints de chacun, détaille Amélie Bergeron.
« Tous sont imparfaits, certains étant plus amochés que d’autres, ajoute-t-elle. On s’y attache facilement étant donné qu’il est facile de se reconnaître en eux. »

Le grand défi, pour la metteuse en scène, était de travailler avec une équipe qu’elle a appris à connaître sur le tard. « En général, autant que possible, le metteur en scène monte la distribution, en cherchant dans les comédiens les qualités requises par rapport aux personnages, indique Amélie Bergeron.

« Je suis arrivée ici alors que la distribution était déjà montée, déclare-t-elle. J’ai donc dû adapter mes idées aux comédiens présélectionnés, afin de m’ajuster à leur rythme et à leur personnalité. L’exercice s’est révélé très enrichissant. »

Arrivée à Winnipeg le 18 janvier dernier, Amélie Bergeron rentrera au Québec le lendemain de la première représentation. « Je repartirai le cœur léger, ravie de mon expérience au sein du Cercle Molière, affirme-t-elle. Sacrée Famille! est un spectacle chargé d’énergie. Le plaisir sur scène se communique dans la salle. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici