Hôpital de Ste-Anne.
Carole Lavack et Jo-Anne Marion.

L’Hôpital de Ste-Anne s’est officiellement agrandi le 29 août dernier. Cette nouvelle aile de 16 000 pieds carrés est un rêve devenu réalité pour la communauté de Ste-Anne et ses médecins. La directrice régionale du programme de soins aigus, Carole Lavack (à gauche sur la photo) et la directrice des services de santé de l’hôpital Jo-Anne Marion (à droite) espèrent ouvrir l’aile aux patients d’ici quelques jours.

| Inauguration de la nouvelle unité
de l’hôpital de Sainte-Anne

Cette fois, c’est fait! Après plusieurs années d’attente et deux ans de travaux, la nouvelle unité de l’hôpital de Sainte-Anne ouvre enfin ses portes. L’inauguration officielle a eu lieu le 29 août dernier en présence de plusieurs ministres, dont le chef du gouvernement, Greg Selinger. Les premiers patients « devraient être accueillis dans un peu plus d’une semaine », espère la directrice des services de santé de l’hôpital, Jo-Anne Marion.

La nouvelle aile de l’établisse­ment bilingue a coûté 14 millions $. D’une surface de 16 000 pieds carrés, elle comprend deux salles d’opération et une salle d’endoscopie. En outre, l’hôpital dispose maintenant de deux pièces pour la stérilisation des instruments. « C’est beaucoup plus pratique que l’unique salle que nous avions auparavant », lance Jo-Anne Marion. « Nous devions nous mettre aux normes légales qui exigent un espace pour les outils sales et un autre pour les propres », ajoute la directrice régionale du programme de soins aigus, Carole Lavack. Entre les deux salles, une énorme machine, chargée de nettoyer les instruments médicaux, fait la jonction.

| Plus d’opérations

Le nombre d’interventions quotidiennes possibles augmente aussi. Avant, les médecins pouvaient réaliser deux opérations et cinq endoscopies, contre quatre opérations et sept endoscopies grâce à la nouvelle unité. « Cela s’explique par le fait que nous allons disposer d’un bloc opératoire supplémentaire, et la salle d’endoscopie est séparée », affirme Jo-Anne Marion.

Parallèlement à l’augmentation de sa surface et de ses capacités, l’hôpital, qui ne fait que de la chirurgie de jour, a aussi recruté deux nouveaux médecins : un chirurgien, unilingue anglophone, et un anesthésiste bilingue. « C’est toujours un défi pour trouver de nouveaux médecins bilingues », soupire Carole Lavack.

Il ne reste plus, au personnel de l’hôpital, qu’à déplacer et entreposer les différents équipements avant de désinfecter et stériliser les salles d’opération avant l’ouverture effective de la nouvelle aile. Entre 200 et 250 personnes ont eu l’opportunité de visiter ce nouvel espace lors de l’inauguration officielle. « Les gens de la communauté étaient impressionnés par la grandeur », souligne Jo-Anne Marion. « C’est une bonne chose pour la région et la communauté d’avoir eu cet agrandissement. Pour la chirurgie, tout le monde ne peut pas aller à Winnipeg », relève Carole Lavack.

 

Par Thibault JOURDAN | TW : @OropherDorthoni

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici