Pour le prêtre Robbie McDougall, un concert de musique populaire est une occasion inégalée pour partager, en douceur, son message de paix, d’espérance et de communion humaine.

Robbie McDougall.
Robbie McDougall.

La communauté de Saint-Vital rendra hommage à ses plus grands musiciens, le 24 mai prochain, lors du spectacle de musique populaire Twilight Zone Revisited. (1)

Pour les férus de musique populaire, l’évènement sera une occasion de revivre plusieurs moments de gloire des années 1960, 1970 et 1980, grâce à la présence de Ray St. Germain, Maureen Murphy, la formation The Spice of Life, ainsi qu’un ancien membre du Guess Who, Donnie McDougall.

En outre, la soirée offrira la chance à Robbie McDougall de se présenter sur scène. Pour le prêtre de l’Archidiocèse de Saint-Boniface, Twilight Zone Revisited sera « une occasion de chanter dans un contexte musical profane, ce que je n’ai pas fait depuis belle lurette ».

En fait, Robbie McDougall est, lui aussi, une légende musicale de Saint-Vital. En 1975, une pièce instrumentale de l’auteur-compositeur-interprète métis, The Theme, a accédé à la première position du palmarès, et a remporté le prix de la Broadcast Music Industry. De plus, il a eu le plaisir de partager la scène avec Jose Feliciano, Sonny et Cher, Dionne Warwick et la formation canadienne Lighthouse.

« Ce sera un réel plaisir de chanter des vieux tubes, comme Lean On Me et You’ve Got A Friend et Bridge Over Troubled Waters, déclare Robbie McDougall. Et ce sera un privilège de monter sur la scène avec mon frère, Donnie McDougall, ainsi qu’un musicien de la trempe de Ray St. Germain. J’estime que la soirée sera très nostalgique pour ceux qui, comme moi, adorent la “bonne vieille musique”. »

| Un message, en douceur

Robbie McDougall livrera également plusieurs compositions de son propre cru, notamment la chanson Beautiful. « Dans cette pièce, je célèbre la dignité des personnes opprimées, soit par le taxage et l’incompréhension, ou encore par la dépression, indique-t-il. «Beautiful you are, beautiful being», déclare le texte. Et c’est ce que je suis venu à comprendre dans mon ministère dans les hôpitaux, et auprès des personnes en deuil ou affectées par des troubles émotionnels. »

Dans la chanson Hope and Reunion, le prêtre propose l’idée « qu’on peut envisager la vie avec confiance ». « Pas besoin d’être méfiant, désagréable et négatif, déclare-t-il. C’est le même message que j’avance dans la chanson San Andreas, que j’ai écrite lorsque je donnais des retraites en Californie. San Andreas, c’est évidemment la faille terrestre qui provoque tant de tremblements de terre dans cette région du monde. C’est aussi, en quelque sorte, une représentation des failles que nous portons tous et dont nous devons tous lâcher prise. Ma chanson décrit les gens paniqués lors d’un tremblement de terre, et qui accourent de toutes parts sans savoir où ils vont, tant ils ont peur. Mais pourquoi avoir peur? »

Manifestement, on constate la présence, dans ces chansons, d’un message évangélique. En effet, depuis 1975, le prêtre a endisqué 24 albums de messes et de chansons à caractère religieux. Robbie McDougall est par ailleurs le directeur d’Adoremus, un ministère d’évangélisation spécialisé en retraites, et qui produit et enregistre de la musique pour les commu­nautés religieuses, les paroisses et les communautés chrétiennes de toutes confessions.

Toujours est-il que Robbie McDougall affirme ne pas vouloir assommer le public « à coups de prêche ». « Lors de Twilight Zone Revisited, je serai «Robbie», et non «Father Robbie», mentionne-t-il. Ce sera une soirée de divertis­sement musical. Dans mes chansons, j’aimerais tout simple­ment partager qui je suis, et ce que je vois dans le monde. Je veux partager ce que le Seigneur m’a donné. L’évangélisation m’est chère, mais je crois qu’avant tout, il faut laisser parler la musique. »

(1) Twilight Zone Revisited aura lieu le 24 mai à 19 h, au Travelodge Winnipeg East, situé 20, avenue Alpine à Saint-Vital. Billets : 20 $, au Travelodge Winnipeg East, au Red Top Restaurant (219 chemin Sainte-Marie), chez mcelhoes + duffy (chemin Sainte-Marie) et le Musée de Saint-Vital (600 chemin Sainte-Marie).

Daniel BAHUAUD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici