Photo 01•21 janvier 2015

Depuis les inondations de 2011, l’état de santé du lac Manitoba va de mal en pis, au point où la pêche commerciale est menacée. « On parle beaucoup du niveau d’eau du lac Manitoba, mais il faut aussi parler de la qualité de l’eau », lance le résident de Saint-Laurent et président de l’Association des pêcheurs commerciaux du lac Manitoba, Alain Gaudry (ici en photo).

En effet, des millions de litres d’eau du réseau hydrologique de la rivière Assiniboine ont été versés au fil des années dans le lac, par le biais du canal de dérivation de Portage, introduisant des quantités élevées de phosphates, ainsi que de nouvelles espèces de poissons, comme le brochet, qui ont nuit à la pêche du doré et de la perchaude.

Résultat : des 50 pêcheurs commerciaux de Saint-Laurent en 2011, il n’en reste que six! Les pêcheurs de Saint-Laurent deviennent une espèce menacée.

Retrouvez l’article complet en page A7 du journal.

separateur

Pêcheurs en voie de disparition

La Liberté du 21 janvier 2015

Pour voir l’ensemble du journal, abonnez-vous à LA LIBERTÉ (lisez plus…)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici