Premier accroc sérieux à la politique provinciale de services bilingues.

Greg Selinger : « Il n’y a aucun doute qu’il faut assurer la continuité des services bilingues à Saint-Claude. La Province a un rôle actif à jouer dans l’établissement d’une solution durable et constructive. »

Daniel Boucher : Le geste posé par la Municipalité de Grey « renforce l’idée qu’il nous faut une loi sur les services bilingues. Non pas une politique, mais une loi. Ce qui s’est déroulé à Saint-Claude démontre l’importance de l’avoir. »

John Quayle : « Nous croyons que l’abolition de l’arrêté municipal est un moyen de devancer l’implantation du Projet de loi 10, parce que l’objectif du Projet de loi 10 est d’empêcher la situation qui vient de se produire. »

Retrouvez l’article complet en page A3 du journal.

separateur

Saint-Claude sacrifié?

La Liberté du 6 mai 2015

Pour voir l’ensemble du journal, abonnez-vous à LA LIBERTÉ (lisez plus…)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici