à gauche : Pascal Badiou, chercheur aquatique chez Canards Illimités. à droite : Nelson Mutima a réussi à dépasser ses traumatismes grâce au dessin et à la peinture.
À gauche : Pascal Badiou, chercheur aquatique chez Canards Illimités.
À droite : Nelson Mutima a réussi à dépasser ses traumatismes grâce au dessin et à la peinture.

Rome, Marais Oak Hammock,
Conférence de Paris : même combat

Les changements climatiques sont en passe de devenir un sujet de préoccupation canadien et mondial dans la perspective de la conférence internationale du climat qui se tiendra à Paris à la fin de l’année. La plupart des environnementalistes accueille avec satisfaction le coup de pouce donné par le pape. | Page 3.

Sous le signe des saints

La Liberté du 08 juillet 2015

Pour voir l’ensemble du journal, abonnez-vous à LA LIBERTÉ (lisez plus…)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici