Jean Boisjoli (à droite) avec son père André (au centre) et son frère Louis (à gauche) dans la cour arrière du domicile familial rue Deschambault en 1968. En médaillon : un égoportrait de Jean Boisjoli à Montréal.
Jean Boisjoli (à droite) avec son père André (au centre) et son frère Louis (à gauche) dans la cour arrière
du domicile familial rue Deschambault en 1968. En médaillon : un égoportrait de Jean Boisjoli à Montréal.

Originaire de Saint-Boniface, l’auteur Jean Boisjoli a dû revenir sur les lieux de son enfance pour son premier roman, La mesure du temps. Son double pouvait prendre corps. (1)

Manella VILA NOVA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici