Rochelle Squires : « Mon travail se poursuit. Je visiterai prochainement la DSFM et ferai une tournée des Centres de services bilingues. Et au cours de l’été, je veux goûter à autant d’évènements culturels francophones que possible. »
Rochelle Squires : « Mon travail se poursuit. Je visiterai prochainement la DSFM et ferai une tournée des Centres de services bilingues. Et au cours de l’été, je veux goûter à autant d’évènements culturels francophones que possible. »

La Loi sur l’appui à l’épanouissement de la francophonie manitobaine, déposée à l’Assemblée législative, le 14 juin, vise non seulement à protéger les services en français disponibles, mais à les offrir à plus de Manitobains, qui seront désormais reconnus comme étant francophones.

Daniel BAHUAUD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici