Lizzy Hoyt : « Plus on parle de langues, plus on veut en apprendre de nouvelles. Parce que j’affectionne l’opéra, j’aimerais apprendre l’italien. Je crois que je réussirai. Je ne serai plus bilingue, mais trilingue! »
Lizzy Hoyt : « Plus on parle de langues, plus on veut en apprendre de nouvelles. Parce que j’affectionne l’opéra, j’aimerais apprendre l’italien. Je crois que je réussirai. Je ne serai plus bilingue, mais trilingue! »

Pour Lizzy Hoyt, le français passe par la musique. La violoniste et chanteuse originaire d’Edmonton, reconnue internationalement pour ses interprétations de musique celtique traditionnelle, s’empresse toujours d’offrir au moins deux chansons en français. À la fois pour exprimer son amour de la langue et rendre hommage à sa grand-mère canadienne-française.

Daniel BAHUAUD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici