Photo 01•1 mars 2017

Kevin Betzold est né d’un père d’origine allemande et d’une mère canadienne-française de Saint-Pierre-Jolys. À la maison, on ne parlait pas français car Ray Betzold ne le comprenait pas. Mais Lorraine Carrière, sa mère, a convaincu son époux de ne pas élever leur enfant unilingue. Par le biais d’une école d’immersion, Kevin Betzold a appris le français à l’âge de sept ans. Il se disait anglophone avec ses amis de l’école Centrale, mais pour ses copains de Prairie Grove, il était devenu un Frenchie. Dans tous les cas, l’homme d’affaires, directeur général de GNR Camping World, affiche aujourd’hui un bilinguisme militant.

Daniel BAHUAUD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici