Cheryl Oakden, à l’endroit où sera construite la galerie d’observation de la Promenade Taché : « Le sentier sera sur la plus grande partie du trajet à l’épreuve des inondations. Seule la section derrière l’Hôpital Saint-Boniface passe parfois sous l’eau. C’est un élément du circuit qu’il faudra améliorer, à long terme. »
Cheryl Oakden, à l’endroit où sera construite la galerie d’observation de la Promenade Taché : « Le sentier sera sur la plus grande partie du trajet à l’épreuve des inondations. Seule la section derrière l’Hôpital Saint-Boniface passe parfois sous l’eau. C’est un élément du circuit qu’il faudra améliorer, à long terme. »

Réaménagée et dotée d’une plateforme d’observation, la Promenade Taché fera partie d’un sentier qui unira Saint-Boniface, la Pointe Sud de l’embouchure de la rivière Assiniboine, et La Fourche. Un symbole concret de la dynamique possible entre francophones, anglophones et Autochtones.

Daniel BAHUAUD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici