Par Morgane Lemée

Les Jeux du Canada, ça se vit aussi en famille! Passionné d’athlétisme depuis toujours, Claude Bérubé est l’entraîneur en chef de l’équipe du Manitoba pour les Jeux du Canada. Parmi ses 54 athlètes, un lui inspire particulièrement fierté : son fils, Simon Bérubé, en finale pour le 800 m.

 

C’est sous un soleil de plomb que la compétition a commencé en athlétisme sur les pistes de l’Université du Manitoba. Ce jour, Claude Bérubé l’attendait avec impatience. « C’est une chance incroyable pour nos athlètes, et certainement la seule, de pouvoir recevoir et participer aux Jeux du Canada chez nous, entourés de nos proches. C’est vraiment le fun! »

Claude Bérubé est un mordu d’athlétisme. Sa spécialité? Les courses de fond et de demi-fond. Ce sont ces coureurs qu’il supervise particulièrement pour les Jeux. Il y a de quoi être nostalgique. Inspiré des grandes stars des pistes telles que Steve Ovett ou Steve Prefontaine, Claude Bérubé courait lui-même pour les Jeux du Canada en 1981. « Rapidement, les courses m’ont mené vers l’entraînement. C’est là que ma carrière a pris son envol, à un plus grand niveau. Dans quelques semaines, je pars avec l’équipe nationale d’athlétisme à Taiwan, pour les jeux mondiaux universitaires. »

Claude Bérubé est un des chanceux à vivre de sa passion. Il entame sa 21e année en tant qu’entraîneur chef de l’équipe d’athlétisme de l’Université du Manitoba. « J’adore entraîner les jeunes. Rien n’est jamais déterminé. Il y a toujours quelque chose à conquérir. »

Et la cerise sur le gâteau? Sa passion, il la vit en famille. « Je suis d’autant plus fier d’entraîner l’équipe cette année car mon fils en fait partie. C’est certainement la seule fois où nous pourrons participer aux Jeux ensemble. En tant qu’athlète, il est déjà à un niveau bien plus avancé que celui de son père! »

Père et fils à la maison, entraîneur et athlète sur les pistes. Cette dynamique est encourageante pour Simon Bérubé. « Cette passion, mon père me l’a transmise, c’est évident. C’est quelque chose que l’on aime partager ensemble. »

Auparavant coureur d’endurance, Simon Bérubé se consacre à la compétition de vitesse depuis 2012. Pour sa première participation aux Jeux du Canada, le manitobain court le 400 m, le 800 m et le relais 4×400 m. « Je m’entraîne six à sept fois par semaine. J’adore! Je m’entraîne surtout pour le 800 m, ma meilleure course. »

Et les efforts ont porté leurs fruits. Simon Bérubé courra la finale du 800 m, sous les encouragements de sa supporter numéro 1, qui complète ce beau portrait de famille. Aux côtés de son frère et de son père, Marie-Andrée Bérubé (à gauche sur la photo) est bénévole pour les Jeux du Canada.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici