La Banque alimentaire Taché desservait sept familles en 2003. Cette année, l’organisme en appuie 31, soit environ 50 adultes et 80 enfants. Pas étonnant que ses bénévoles soient  heureux d’emménager dans des locaux deux fois plus spacieux.

Par Daniel BAHUAUD

La Banque alimentaire Taché emménage dans les anciens bureaux de la Municipalité rurale de Taché, situés au 1 294, chemin Dawson à Lorette.

Pour la dizaine de bénévoles qui y travaillent, notamment la coordonnatrice, Irene Bialek, le temps était des plus propices.

« Nous passons d’un local de 480 pieds carrés à un espace de 660 pieds carrés. Nous pourrons entreposer beaucoup plus d’aliments. Et nous aurons l’espace pour préparer des trousses alimentaires qui contiennent le nécessaire pour aider nos familles à préparer des repas individuels. Avant tout, on pourra aider plus de familles. »

La Banque alimentaire Taché, qui dessert toutes les communautés de la Municipalité rurale de Taché, a été établie à Lorette en 2003. Irene Bialek raconte la création de ce service essentiel aux familles dans le besoin :

« Cela faisait depuis 1990 que notre groupe de bénévoles préparait des paniers de Noël. Au fil des années, on s’est rendu compte que de plus en plus de familles avaient besoin d’aide à l’année longue. Une banque alimentaire était nécessaire. Surtout que la région a connu une croissance démographique extraordinaire. »

 

En effet, en 2006, la municipalité comptait 9 083 habitants et 2 972 logements privés. En 2016, la population était de 11 568. Les logements privés se chiffraient à 3 769.

Selon la coordonnatrice, la clientèle est surtout composée de familles en crise. « Les crises sont de relativement courte durée, de quelques mois à un an gros maximum, mais elles sont traumatisantes. La plupart du temps, les familles s’inscrivent à la banque alimentaire lorsqu’un des parents perd son emploi. Nous avons aussi des familles monoparentales. Le chômage quand on est le seul gagne-pain de sa famille, c’est un défi énorme.

« D’autres familles vivent une séparation du couple. En attendant que la situation légale et financière se règle, parfois une mère ou un père est obligé d’avoir recours à notre service.»

Selon Irene Bialek, le conseil municipal reconnaît l’importance du travail de la Banque alimentaire Taché. « L’eau, le chauffage et l’électricité ainsi que notre loyer sont payés par la Municipalité. Ça, et les frais pour l’installation d’un nouveau plancher de linoleum. C’est un appui extraordinaire qui nous permet de dépenser tous les dons d’argent que nous recevons pour les aliments. » (1)

La banque alimentaire partagera les anciens bureaux municipaux avec Thrifty Treasures, friperie et organisme à but non lucratif. « Nous recevons des dons de vêtements et autres objets du public », explique Irene Bialek, qui est également secrétaire au conseil d’administration de Thrifty Treasures. « Les profits du magasin d’articles de seconde main sont dépensés pour aider les familles de la communauté. »

(1) Pour faire un don à la Banque alimentaire Taché, veuillez contacter Irene Bialek au 204-878-3562.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici