Grâce au tout premier partenariat entre l’Alliance française du Manitoba et la Division scolaire de Winnipeg, des parents d’élèves en immersion peuvent désormais soutenir leurs enfants en apprenant, eux aussi, le français

Par Daniel BAHUAUD

Nathan Shantz, élève en 8e année à l’École River Heights, vient d’apprendre que ses parents, Bill Burrows et Valerie Shantz, ont commencé, le 21 novembre, à suivre French for Parents, le tout nouveau cours offert par l’Alliance française à l’École La Vérendrye.(1)

Légèrement inquiet, il dévisage sa mère : « Fantastique. Maintenant, tu vas commencer à me dire comment faire mes devoirs… »

Et Valerie Shantz de se faire rassurante : « Tu crois vraiment qu’en l’espace de dix semaines je vais pouvoir te rattraper? »

En fait, Valerie Shantz et Bill Burrows ne se sont pas inscrits pour jouer aux parents hélicoptères, ceux qui surveillent de près leur progéniture. Valerie Shantz : « On le fait pour être solidaires de l’effort de notre fils. Nathan est en immersion tardive. Il a choisi d’apprendre le français, et il est très motivé. On apprécie le défi qu’il relève et on veut l’appuyer. Et puis pour nous, c’est un nouveau challenge. Je com prends déjà l’allemand. Vue l’importance de la culture francophone au Manitoba, pourquoi pas le français? »

Bill Burrows se dit tout aussi motivé que son épouse. « J’ai grandi à Selkirk. Je n’ai aucune connaissance du français. Si Nathan fréquentait l’école élémentaire, peut-être que j’aurais pu comprendre ce qu’on demande de lui pour ses devoirs. Mais au secondaire, c’est beaucoup plus difficile. Je me suis servi de Google Translate juste pour arriver à cerner très approximativement ce que ses profs lui demandent. Maintenant, je sais que je pourrai commencer à comprendre. »

L’idée de French for Parents a d’abord été lancée en 2015. Pauline Charrière, conseillère pédagogique responsable des programmes d’immersion française et des cours de langues internationales à la Division scolaire de Winnipeg, raconte le cheminement :

« Les parents nous demandaient un cours du genre depuis déjà plusieurs années. Autrefois, on leur suggérait de suivre des cours pour débutants à l’Alliance française, ou à l’Université de Saint-Boniface. Mais ces programmes ne sont pas conçus pour répondre à leurs besoins spécifiques. Je suis donc allée frapper à la porte de l’Alliance française pour voir s’il y avait moyen d’élaborer un cursus adapté aux parents d’élèves en immersion.

« L’Alliance, pour sa part, a étudié la programmation dans les écoles d’immersion pour mieux comprendre ce qui s’enseigne dans la salle de classe. Comme ça, les parents se mettent dans la peau de leur enfant. Ils ont une meilleure idée de l’atmosphère dans laquelle vit leur enfant toute la journée. Et puis ils pourront discuter avec lui de sa journée à l’école, et mieux interagir avec les enseignants lors des rencontres parents-maîtres. C’est un contenu très attrayant. »

Résultat : près de 30 parents se sont inscrits aux trois classes, et d’autres parents réclament d’autres classes.

Entre-temps, Nathan Shantz s’amuse bien, comme le souligne sa mère, Valerie Shantz : « Il trouve ça bien rigolo d’en savoir beaucoup plus que ses parents! »

(1) Les sessions de French for Parents ont débuté le 21 et le 24 novembre. Les cours, offerts à l’École La Vérendrye, située au 290, rue Lilac à Winnipeg, se poursuivent jusqu’au 6 et 8 février 2018. Coût : 120 $ pour une session ou 220 $ pour la session d’hiver et la session du printemps. Renseignements : 204- 477-1515 ou au www.afmanitoba.ca.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici