Christian Monnin, le président de la SFM.

Suite à la suppression du poste de sous-ministre adjoint au Bureau de l’éducation française du Manitoba, le conseil d’administration actuel de la Société de la francophonie manitobaine a reçu une lettre ouverte signée par d’anciens présidents et directeurs généraux de l’organisme, apportant leur soutien à toutes les démarches de revendications qui pourraient être prises.

Christian Monnin, le président de la SFM, a souhaité que cette lettre soit diffusée le plus largement possible.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici