Le président directeur général du Musée des beaux-arts de Winnipeg, Stephen Borys

Le Musée des beaux-arts de Winnipeg vient d’inaugurer une exposition intitulée Un été avec les impressionnistes. Il s’agit de la première grande exposition de peintures, dessins et sculptures des impressionnistes français au Manitoba. L’exposition sera ouverte au public du 16 juin au 9 septembre 2018.

Par Marie BERCKVENS

De Monet à Matisse, plus de 60 œuvres datant de 1850 à 1950 qui viennent du Brooklyn Museum de New York, ont pris place dans le Musée des beaux-arts de Winnipeg. Parmi les grands artistes mis en valeur, l’on peut aussi citer Mary Cassatt, Paul Cézanne, Edgar Degas, Édouard Manet, ou encore Pierre-Auguste Renoir.

Le président directeur général du Musée des beaux-arts de Winnipeg, Stephen Borys raconte : « La phase de négociations a été longue. Cela a pris trois ans pour trouver un accord, surtout que cette exposition ne s’arrête que dans une ville du Canada et cela se passe à Winnipeg. Ce type d’exposition a déjà attiré entre 40 000 et 60 000 visiteurs. On voudrait que de nouveaux visiteurs trouvent le chemin du Musée des beaux-arts de Winnipeg. La capitale du Manitoba est une ville d’envergure mondiale. Et je pense qu’elle mérite de l’art de classe mondiale. »

Une deuxième exposition intitulée « Les impressionnistes sur papier », amène à Winnipeg plus de 20 œuvres de l’éminente collection d’art impressionniste du Musée des beaux-arts du Canada, notamment des aquarelles, des pastels, des dessins et des estampes. Les impressionnistes sur papier représentent trois décennies, à partir des années 1870, décennie des premières expositions impressionnistes à Paris.  Pour l’occasion, le Musée des beaux-arts de Winnipeg a aussi aménagé un espace de dessin interactif familial dans un espace d’inspiration XIXe siècle appelé  Café des artistes (voir galerie photo).

En tout cas, l’art impressionniste sera roi à Winnipeg cet été. À Saint-Boniface, la Maison des artistes visuels francophones vient également d’inaugurer une exposition intitulée « Femme dans un jardin », un titre inspiré de la nature intime du travail de Berthe Morisot, une des rares femmes impressionnistes de cette époque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici