Dominique Demers est une enseignante, docteure en littérature jeunesse. Pour moi c’est d’abord une magicienne de l’écriture, capable de créer un univers. Elle m’a joliment entraînée dans son monde à elle avec le livre Maïna.

Tout d’abord, il faut savoir que ce livre se passe en Amérique, 3 500 ans avant notre siècle. Ses descriptions nous donnent un aperçu superbe de ce qu’était la vie ici auparavant, tout en nous permettant d’en apprendre plus sur nos racines autochtones. Nous suivons le périple de Maïna, une jeune Innu qui est constamment à la découverte d’elle même. La recherche de soi-même est le thème central de cette histoire captivante.

Maïna est intrépide, courageuse et elle se bat sans relâche pour ce qu’elle trouve juste, pour elle et son peuple. La découverte de soi-même est quelque chose que chaque humain doit apprendre à reconnaître un jour ou l’autre dans sa vie. Cette nécessité touche bien sûr plus intensément la jeune génération. Compte tenu de cette réalité, je pense que ce livre s’adresse davantage à un jeune public, même s’il n’y a pas d’âge pour lire une histoire merveilleuse comme celle-ci.

J’adore l’écriture à Dominique Demers, qui est si bien capable de tisser des liens avec la vie moderne, même si le thème de l’histoire se situe à une toute autre époque. La sensibilité de son écriture me touche aussi, en me faisant vivre des montagnes russes d’émotions à chaque chapitre. La voix principale est formidablement écrite, comme tous les autres personnages qui font vibrer mon âme. Le personnage de Maïna fera une marque dans votre cœur, comme cette jeune Innu a gravé mon esprit d’une manière fulgurante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici