Les bonbons récoltés génèrent beaucoup de déchets à cause du suremballage. Photo : gracieuseté de Maryne Dumaine (L’Aurore boréale)

Les décorations, les emballages des bonbons et même les costumes se retrouvent la plupart du temps dans notre bac de recyclage après l’Halloween.

 

Par Julien LATRAVERSE (L’Aurore boréale)

 

Fête des morts et de l’épouvante pour les petits et les grands, l’Halloween peut aussi faire frémir ses participants plus éco-responsables. L’Aurore boréale présente quelques trucs et astuces pour passer une Halloween plus verte et éviter de faire le saut lorsque vient le temps de ramasser vos déchets!

Un des conseils les plus judicieux pour tenter de devenir plus éco-responsable est de s’y prendre à l’avance. « Beaucoup d’entre nous font leurs achats d’Halloween à la dernière minute », commente le coordonnateur du Programme Zero Waste Yukon, Ira Webb. « En prenant plus notre temps, on évite d’acheter des produits qui vont se retrouver à la poubelle après une seule utilisation », souligne-t-il.

 

Créer et recycler au lieu d’acheter

Ce temps peut être investi dans la confection de son costume, par exemple. « À la place de courir s’acheter un déguisement de moindre qualité, allez dans une friperie et transformez des pièces de vêtement en costume », explique M. Webb.

 

Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal L’Aurore boréale

 

Une razzia dans un bac de recyclage pourrait aussi vous donner des idées pour confectionner un déguisement de robot ou même de dragon en carton. Si construire votre costume ne vous intéresse pas, organisez une soirée d’échange de déguisements entre amis. C’est un moyen utile et agréable pour renouveler votre garde-robe d’épouvante, recommande Ira Webb.

Ces astuces s’appliquent aussi aux décorations. « Si vous voulez en acheter, assurez-vous qu’elles pourront durer longtemps », commente M. Webb. Dans le cas contraire, privilégiez des décors faits en papier, ils sont plus facilement recyclables que leur contrepartie en plastique.

Faire ses propres décorations à l’aide de matériaux recyclés demeure cependant l’alternative la plus écologique. À l’image des morts-vivants, plusieurs objets de votre quotidien peuvent trouver une nouvelle vie à l’Halloween.

 

Que faire avec les citrouilles?

À la place de tout simplement jeter les rebuts de votre citrouille, vous pouvez notamment utiliser son intérieur pour cuisiner une soupe, une tarte ou même du pain!

Après l’Halloween, les potirons sont compostables. Il faut cependant enlever les matériaux de bricolage en plastique avant de les mettre au compost. C’est pour cette raison qu’il est préférable de les sculpter à la main plutôt que de les décorer avec des matériaux non réutilisables, même si cela est plus salissant.

Pour éclairer l’intérieur de vos sculptures organiques effrayantes, les chandelles à la cire d’abeille ou au soja sont d’excellentes alternatives biologiques. Évitez seulement les chandelles traditionnelles à base de pétrole. Ces dernières sont plus polluantes.

Autrement, une lampe de poche rechargeable peut amplement faire l’affaire. Les petites ampoules DEL sont elles aussi une avenue à explorer pour éviter d’avoir à placer une lampe de poche encombrante dans une décoration de petite taille.

 

Le soir de la cueillette

Maintenant que vous avez confectionné vos décorations et votre costume éco-responsables, il est l’heure de passer à la fameuse cueillette de l’Halloween.

Plutôt qu’un sac en plastique, optez pour une taie d’oreiller ou un sac réutilisable pour récolter vos bonbons.

Faire du porte-à-porte à pied est le moyen le plus vert de se déplacer, sans surprise. Si vous avez à utiliser votre voiture pour aller en ville, tentez de faire du covoiturage avec les amis de vos enfants et leurs parents.

Les emballages en plastique sont « majoritairement non recyclables », rapporte Ira Webb. Il conseille d’acheter des friandises offertes dans une boite en carton « comme des Smarties ou des raisins secs », mentionne-t-il. Les formats en vrac sont préférables pour éviter d’acquérir des produits suremballés.

Après avoir dévoré votre collecte, vous pouvez même garder les emballages des bonbons pour faire du bricolage avec vos plus jeunes! Avec Noël qui approche, ces papiers peuvent être utilisés pour créer un emballage cadeau haut en couleur.

Bref, la clé pour avoir une Halloween éco-responsable est simplement d’être créatif. « C’est la meilleure façon de réduire notre production de déchets », croit le coordonnateur du Programme Zero Waste Yukon, Ira Webb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici