Pièce commémorative qui souligne le 50e anniversaire de la Loi sur les langues officielles Photo : gracieuseté de la Monnaie royale canadienne (2019)

La Monnaie royale canadienne souligne le 50e anniversaire de la Loi sur les langues officielles en lançant une pièce commémorative.

 

Par Charles-Antoine CÔTÉ (Francopresse)

 

Lancée le 3 septembre dernier, la pièce faite d’argent pur à 99,99 % a été réalisée par Joel Kimmel et Susanna Blunt. L’œuvre comporte de nombreuses feuilles d’érable, qui créent un effet de profondeur. La version bilingue de l’hymne national est gravée sur les contours de la pièce et les paroles des plus brillants exploits sont mises en évidence sur le devant de la pièce dans les deux langues officielles. On observe également l’inscription 50 ans Loi sur les langues officielles en anglais et en français, ainsi que les dates 1969 et 2019.

Rappelons que, bien que l’article 133 de la Constitution canadienne définit le français et l’anglais comme des langues législatives, c’est la Loi sur les langues officielles, adoptée le 7 septembre 1969, qui définit le Canada comme étant officiellement bilingue et qui crée le Commissariat aux langues officielles.

Le lancement de cette pièce pour célébrer l’anniversaire de la loi survient alors que des associations francophones militent pour une modernisation de la loi. Ces associations, dont la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada, prétendent que des problèmes de structure gouvernementale entravent la pleine application de la loi et demandent des réformes sur les mécanismes d’imputabilité et une application plus rigoureuse de la loi. Ces revendications comprennent la création d’un tribunal administratif, d’accorder plus de pouvoir au Commissariat aux langues officielles et de confier la mise en œuvre de la loi à une agence centrale. Il est à noter qu’au cours de la dernière élection les cinq partis fédéraux élus s’étaient engagés à appuyer le projet de modernisation de la Loi sur les langues officielles.

Une seule modernisation de la loi a eu lieu en 1988, intégrant à la loi l’idée d’appui à l’épanouissement des communautés en situation minoritaire.

La pièce, dont la valeur nominale est de 10 $, a été tirée à 5000 exemplaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici