Chance Dupuis est une personne bi-spirituelle. Les sexes féminin et masculin ne représentent pas son identité. Le combat pour des pièces d’identité neutres permettrait, à son sens, une société plus inclusive. Photo: Ophélie Doireau

Chance Dupuis, une personne bi-spirituelle, revient sur la décision prise en octobre par la Commission du Manitoba pour les droits humains de laisser six mois au gouvernement pour proposer des pièces d’identité de genre neutre.
Par Ophélie DOIREAU

Chance Dupuis, membre de la communauté LGBTQI2S*, donne son opinion sur l’importance de proposer une pièce d’identité de genre neutre.

« Désormais, certaines personnes trouvent plus de mots pour se décrire. Mais, à une époque, les personnes manquaient de vocabulaire pour expliquer leur situation. Alors . . .

Pour consulter le contenu de cet article dans son intégralité, vous devez être abonné*.

Abonnez-vous ou si vous êtes déjà abonné connectez-vous