À Saint-Pierre-Jolys, vers 1940. Philomène Gladu Vermette en compagnie de trois de ses dix enfants : Antoine (le petit dernier), Donat et France, la mère de Paulette Duguay.

Manitoba, c’est le nom qui résonne en moi comme un appel du coeur et du sang, comme un besoin d’honorer mes ancêtres.

Collaboration spéciale - Paulette DUGAY

Et à travers eux, de rendre hommage à tous les anciens, à tous les liens de parenté qui se croisent et s’entrecroisent dans une immense, une profonde danse à la vie.

Manitoba, c’est le nom qui comme nul autre exprime pour moi l’amour de la famille, la volonté de se tenir ensemble, dans les bons jours comme les jours sombres.

En septembre 2019, durant une tournée de . . .

Pour consulter le contenu de cet article dans son intégralité, vous devez être abonné*.

Abonnez-vous ou si vous êtes déjà abonné connectez-vous