Nicole Young, directrice des services en français depuis 2016, date de création de ce poste de la Ville. Photo: Mathilde Errard.

Le comité exécutif de Winnipeg a accepté le principe d’élargir les services en français à toute la ville. Avec une restriction de taille : dans la mesure du possible. Comment appliquer pareille politique? Et avec quel argent? Le vote du budget en mars 2020, devrait apporter des réponses.
Par Mathilde ERRARD

C’est la première phrase du rapport sur les services en français de la Ville, approuvé par le comité exécutif le 21 janvier et qui passera au vote au Conseil municipal le 30 janvier : « Reconna . . .

Pour consulter le contenu de cet article dans son intégralité, vous devez être abonné*.

Abonnez-vous ou si vous êtes déjà abonné connectez-vous