Philippe Richer, président de la CCFSB depuis 2017. Photo : Archives La Liberté.

La Chambre de commerce francophone de Saint-Boniface (CCFSB) a tenu son assemblée générale annuelle de manière virtuelle, le 30 juin.

 

Par Ophélie DOIREAU

 

35 personnes étaient réunies pour l’AGA virtuelle de la CCFSB. Me Philippe Richer, son président depuis 2017, a dressé un bilan des activités de l’année en séparant l’avant-pandémie et la nouvelle réalité avec le Sars-CoV-2, qui a limité les activités de l’organisation.

Une entente entre le Centre culturel franco-manitobain et la CCFSB a été conclue. Ce nouveau partenariat permettra de renforcer les liens culturels et économiques. La transition entre le World Trade Centre et le CCFM s’est bien déroulée, a indiqué Philippe Richer. La première activité de ce partenariat a été le marché de Noël, qui a eu lieu dans les locaux du CCFM.

La chambre de commerce finit l’exercice financier avec un surplus de 144 $ sur un budget total de 123 775 $. L’an dernier, sur un budget total de 116 968 $, l’excédent s’élevait à 2 539 $.

Gabriel Turenne d’Aikens Lakea dû quitter le conseil exécutif (1) à cause de la pandémie, qui a impacté son entreprise. Mélissa D’heilly a quitté le conseil d’administration, où elle siégeait comme conseillère.

Me Philippe Richer est élu pour un nouveau et dernier mandat de deux ans. Andréanne Dandeneau a été élue au conseil d’administration sans concurrence comme conseillère. Les autres conseillers sont : Jacques Therrien, Joël Martine, Kevin Betzold, Mélanie Cwikla, Sylvie Laurencelle-Vermette.

 

(1) Les autres membres du conseil exécutif sont Mathieu Manaigre et Philippe Richer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici