Le député Sam Oosterhoff et le premier ministre Doug Ford à Beamsville. Photo : Bureau du premier ministre de l’Ontario

Un pomiculteur de Beamsville (entre Hamilton et St.Catharines) a transformé sa technologie utilisée pour désinfecter ses fruits et légumes frais en un dispositif capable de stériliser de l’équipement de protection individuelle contre la COVID-19.

 

Par L’Express

 

Cette entreprise, Pure Life Machinery, ainsi que son partenaire Clean Works Medical, ont reçu du gouvernement provincial un montant de 2 millions $ afin de les aider à fabriquer le stérilisateur Clean Flow Healthcare Mini.

Le dispositif peut stériliser jusqu’à 800 masques N95 par heure et peut être utilisé pour la désinfection d’autres articles de protection individuelle.

https://youtu.be/i74cnrqWSVc

Stérilisateur portable

Le premier ministre Doug Ford était accompagné mercredi du ministre du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce, Vic Fedeli, ainsi que du député Sam Oosterhoff, pour faire cette annonce chez Pure Life Machinery.

Les deux entreprises pourront tripler leur capacité actuelle de production du stérilisateur portable, dont la technologie repose sur l’utilisation de rayons UV, de peroxyde d’hydrogène et d’ozone pour désinfecter les surfaces.

«La lutte contre la CoViD-19 est loin d’être terminée», a indiqué le ministre Fideli. «Ces projets dotent l’Ontario de solutions innovantes.»

Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal L’Express

https://youtu.be/jV_9KwNwcgc

Blouses, gants, masques…

Le financement engagé ici favorisera la création de 19 emplois, l’achat et l’installation d’équipement de transformation des métaux et d’assemblage des produits, et la réorganisation des installations des deux entreprises.

Plus de 28 000 soumissions ont été reçues depuis le lancement du portail Web L’Ontario, ensemble, doté de 50 millions $, pour appuyer la mise en œuvre de propositions soumises par des entreprises et des particuliers en lien avec la lutte contre le coronavirus.

18 000 d’entre elles se seraient concrétisées par des achats de fournitures et d’équipements essentiels se chiffrant à plus de 775 millions $ : 29 millions de blouses, 177 millions de gants, 144 millions de masques et plus de 14 millions d’écrans faciaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici