Par Pascal Boutroy

Chaque année, je regarde plus d’une centaine de longs et court-métrages pour Freeze Frame, le Festival de films pour enfants de tous âges qui fête ses 25 ans en 2021. Heureusement, je n’ai pas besoin de tous les terminer. La médiocrité se reconnaît très vite. Ce que je cherche, ce sont des coups de cœur.

Souvent, les gens ne le savent pas. Pourtant il existe une race bien spéciale de cinéastes d’animation à travers le monde qui, bien qu’ils soient adultes, ont su garder une connexion privilégiée avec le monde de l’enfance. Ils ne s’en vantent pas trop, de peur d’être mal vus par leurs congénères.

Mais dans la solitude de leur atelier, ils mijotent des petits bijoux de films pour jeunes.

Nick Park, le créateur des immortels Wallace et Gromit, en fait partie; Janis Cimmermanis, l’animateur fou de Lettonie aussi; ainsi que Rick Hilligoss, l’Australien qui est venu à Freeze Frame en 2005, sans oublier le Norvégien Rasmus A. Sivertsen.

Solan et Ludvig : le voyage dans la lune est le troisième long-métrage de ce réalisateur que présente Freeze Frame. En 2019, Dans la forêt de Ouky Bouky a fait chanter des centaines d’enfants. Un an plus tard, le très jeune public vibrait à chaque mésaventure des héros de La grande course au fromage.

Avec Solan et Ludvig : le voyage dans la lune, la comédie se teint de poésie. L’influence de notre satellite, sans doute.

Et puis, au moment où on s’y attend le moins, un gag farfelu, venu de nulle part, prend le public par surprise et le fait éclater de rire, d’un rire libératoire.

Le gag en question n’a parfois rien à voir avec le déroulement de l’histoire. (Et là, je dois me retenir de les raconter, car il n’y a rien de plus plat que d’éventer les meilleurs moments d’un film.)

Cependant, à voir les enfants et les adultes en proie à cette hilarité contagieuse, j’ai compris un peu mieux la fonction de cet humour déjanté. C’est un humour qui nous libère du moment, de la logique, des conventions et de la pression sociale (que les enfants sentent peser sur eux, eux qui doivent apprendre comment se comporter en société).

Cet humour est comme une bourrasque d’air frais, une soupape qui s’ouvre… Bref : il est une bouffée de liberté.

Solan et Ludvig : le voyage dans la lune, sera présenté sur la plateforme en ligne de Freeze Frame, du 7 au  14 mars 2021.

Durée : 80 minutes.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour
    Il faut donner une grande importance à la francophonie, surtout à Manitoba, les gens s’intéressent à parler et écrire cette belle langue, connaitre cette culture surtout les jeunes, votre journal la Liberté est leader pour cette langue, bravo à toute l’équipe.
    bounab6@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici