Dans notre portrait de la candidate à la chefferie du Parti progressiste-conservateur Shelly Glover (La Liberté du 6 au 12 octobre), nous avons commis une erreur dans la citation où Shelly Glover prend l’exemple d’une infirmière enceinte qui ne peut pas prendre son vaccin suite aux recommandations de son médecin.

En effet nous avons omis une partie essentielle de son propos : Shelly Glover évoquait le cas d’une infirmière enceinte ET immunodéprimée. C’est à cette condition médicale que Shelly Glover faisait précisément référence.

Elle soulevait cet exemple dans le contexte de l’arrivée d’une 4e vague au Manitoba et exprimait son inquiétude de manquer de personnel soignant si la vaccination était imposée à une personne qui, comme cette infirmière, était enceinte et immunodéprimée.

Elle a aussi plus tard exprimé qu’elle exhortait tous les Manitobains à se faire vacciner le plus tôt possible.

Nous exprimons nos sincères excuses à Shelly Glover pour cette erreur.

In our profile of Progressive Conservative leadership candidate Shelly Glover (La Liberté, October 6-12), we made an error in the quote where Shelly Glover uses the example of a pregnant nurse who cannot take her vaccine following her doctor’s recommendations.

Indeed, we omitted an essential part of her statement: Shelly Glover mentioned the case of a pregnant AND immunosuppressed nurse. This is the very medical condition that Shelly Glover was referring to.

She raised this example in the context of the arrival of a 4th wave in Manitoba and expressed her concern that there would be a shortage of health care workers if vaccination was forced on someone who, like this nurse, was pregnant and immunocompromised.

She also later expressed that she urged all Manitobans to get vaccinated as soon as possible.

We sincerely apologize to Shelly Glover for this error.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici