Ève Tessier-bouchard, directrice des contenus jeunesse et spécialisés des Coops de l’information. (photo : Archives La Liberté)

Les Coops de l’information, regroupement de six quotidiens québécois, ont lancé juste après le déclenchement de la guerre en Ukraine un dossier spécial sur leur site Internet (1). Il réunit des articles d’analyse, d’explication et d’anecdotes à destination des enfants.

Par Matthieu Cazalets

Pour Ève Tessier-bouchard, directrice des contenus jeunesse et spécialisés, il est nécessaire de donner des clés de compréhension aux plus jeunes : « On a essayé de les amener à réfléchir, en abordant de façon factuelle. On a essayé d’éviter les choses décourageantes pour qu’ils n’aient pas un sentiment d’impuissance. »

Depuis plus d’un mois maintenant, des articles sur des sujets divers reliés à la guerre en Ukraine sont donc disponibles. Il y est question de présenter la situation, les protagonistes et les pays au cœur du conflit. Mais d’autres sujets importants sont aussi évoqués.

« On a tout un dossier sur les réfugiés, avec le portrait d’un jeune réfugié, Miron. On a aussi un journaliste dans la zone de guerre qui évoque ce que c’est d’être journaliste en zone de guerre. On essaie aussi d’alterner avec des textes plus légers. On a, par exemple, parlé d’un zoo qui s’occupait encore de ses animaux en Ukraine.

« Tout ça semble simple, mais c’est très compliqué. La vulgarisation, c’est plus compliqué que de rappeler les faits. Il faut construire brique par brique. »

Pour cela, le groupe de six journaux s’est entouré de spécialistes en plus de leurs journalistes. L’objectif était de se trouver le plus possible au coeur de ce dont ont besoin les enfants :

« On travaille beaucoup avec des psychologues, des philosophes pour enfants, ou des professeurs d’université. »

Cela permet un contenu clair et sécurisant sur des questions pas toujours simples, comme celle posées par plusieurs enfants qui ont dû être très réfléchies avant publication :

« Par exemple, un enfant nous a demandé Comment un être humain peut autant vouloir le pouvoir pour qu’il soit prêt à tuer un autre être humain? »

Ève Tessier-bouchard et son équipe comptent continuer tant que ce sujet sera au centre des discussions et des nouvelles :

« On va continuer tant que ce sera dans l’actualité. On essaie de faire des petites mises à jour le plus souvent possible. »

(1) Le lien pour accéder à ces contenus : https://squat.telequebec.tv/lcs-le-canal-squat/guerre-en-ukraine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici