Denise Parent est la directrice générale de la municipalité de De Salaberry depuis novembre 2019. (photo : Marta Guerrero)

La municipalité de De Salaberry vient d’investir près de 600 000 $ dans une nouvelle fabrique de glace pour l’aréna de Saint-Malo. Un investissement pour maintenir la vitalité du village.

Par Ophélie DOIREAU

INITIATIVE DE JOURNALISME LOCALE – La Liberté

C’est avec beaucoup d’enthousiasme de Denise Parent, directrice générale de la municipalité de De Salaberry, accueille ce nouvel investissement pour le village de Saint-Malo. « Notre fabrique de glace est assez vieille. L’aréna date de 1974, elle a d’ailleurs été bâtie par la communauté. On voulait se mettre à jour, on avait identifié ça dans nos budgets.

« Avec une nouvelle fabrique de glace, on va être capable de moderniser l’aréna pour faire avancer les priorités climatiques. En plus de cette fabrique de glace, on va ajouter des déshumidificateurs. Tous ces nouveaux ajouts vont permettre d’améliorer notre efficacité énergétique, on va donc pouvoir réduire les émissions de gaz à effet de serre, ce qui est une excellente chose. »

Comme tout projet d’investissement de cette ampleur, il a fallu du temps pour pouvoir récolter des fonds nécessaires. « En 2020, on a fait faire une évaluation de l’aréna pour voir comment on pouvait l’optimiser. La première chose qui a été identifiée c’était de changer la fabrique de glace qui commence à être un peu âgée.

« L’aréna joue un gros rôle dans la communauté de Saint-Malo parce qu’on le sait le hockey attire beaucoup de monde. On accueille plusieurs ligues de hockey, on a une équipe de junior B qui s’appelle St. Malo Junior Warriors. Il y a aussi une ligue mineure, Rat River Minor Hockey. On voulait vraiment améliorer leurs expériences en tant que joueurs, ainsi que l’expérience pour les personnes qui viennent jouer chez nous et celle des spectateurs.

« Le domaine récréatif est important pour une communauté parce que ça ajoute à la qualité de vie des gens. On aimerait aussi donner d’autres services à l’aréna. Les activités attirent des personnes à venir chez nous, pas uniquement pour le travail, elles se disent qu’il est possible de faire autre chose. Surtout quand ce sont des familles, elles cherchent des activités aussi bien pour leurs enfants que pour elles. C’est une manière de maintenir la vitalité dans un village. »

| Des travaux à long terme

Cette nouvelle fabrique de glace et l’installation de déshumidificateurs sont les premières étapes de la rénovation de l’aréna de Saint-Malo comme l’indique Denise Parent. « Dans l’évaluation de 2020, on a identifié des priorités, il y a aussi d’autres endroits qu’on aimerait changer ou améliorer comme les vestiaires des joueurs. C’est un projet sur le long terme c’est-à-dire de cinq à dix ans de rénover une aréna parce que c’est quand même des travaux qui coûtent énormément.

« À mesure, qu’on trouvera des subventions on avancera dans les travaux. On est bien conscient que ça va prendre quelques années. On regarde ce qui est possible de faire dans la mesure du réalisme évidemment.

« Pour la nouvelle fabrique de glace et les déshumidificateurs, on est allé chercher des subventions auprès de la Province, elle nous a accordé un montant à hauteur de 271 105 $,on a reçu des dons d’organismes et d’individus pour un total de 60 026 $ et la municipalité a payé le reste du 600 000 $.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici