Brandon Guenther, Miguel Gauthier et Raylan Adam. (photo : Marta Guerrero)

Une nouvelle activité bilingue arrive à Winnipeg. L’entreprise Pedal Pub Winnipeg propose depuis juin des tournées alliant balades sur un vélo-véhicule, prévu pour 15 clients, et moments de détente dans des brasseries locales.

Par Matthieu CAZALETS – Collaboration spéciale

Imaginez traverser le quartier de la Bourse à vélo, sous le soleil de l’été manitobain, tout en vous arrêtant dans vos brasseries préférées entre deux sessions de pédalage. Une expérience unique, qui a séduit trois amis venus des Prairies, Miguel Gauthier, Rylan Adam, et Brandon Guenther. Ils ont commencé le travail pour créer une franchise de l’entreprise Pedal Pub à Winnipeg en septembre 2021.

C’est Miguel Gauthier qui nous a accordé une entrevue : « On a vu ce concept, on s’est dit que ce serait une belle aventure. Puis on a été assez chanceux que personne d’autre n’ait eu l’idée d’implanter ce concept à Winnipeg, ce qui fait qu’on a sauté sur l’occasion de commencer ça. »

Ce projet est le fruit d’une collaboration de longue date entre les trois associés et la Ville de Winnipeg, qui a accueilli le projet avec entrain dès la fin de l’année 2021 : « Même avant qu’on soit rendu au point où on avait acheté cette franchise, la Ville était déjà avec nous, elle était présente dès le début et continue de l’être. C’est vraiment des bons partenaires pour nous autres. »

| La sécurité avant tout

Le résultat aussi d’un projet solide, où la sécurité des clients, dont certains auront consommé de l’alcool, est mise en avant : « Le pilote du vélo, notre employé, a un uniforme. C’est une personne sobre qui ne consomme pas et qui est toujours avec le vélo. Il y a une personne responsable en tout temps pour la sécurité des gens. On forme les pilotes pour savoir comment bien gérer les gens. »

Car c’est une expérience complète et immersive qui attend les groupes de quinze clients maximum. Ils alternent entre séances de pédalage en musique, et moment conviviaux dans les brasseries de la ville : « Les gens peuvent s’attendre à pédaler avec la musique, le pilote va guider le groupe et dynamiser la fête. On fait deux arrêts dans une tournée de deux heures.

« C’est une tournée privée d’un groupe de huit à quinze personnes. On va faire deux arrêts dans des restaurants ou des pubs locaux et ensuite, on va les déposer près d’un troisième lieu où les gens peuvent continuer leur soirée. Nous, on est vraiment juste là comme conducteur pour faire une tournée ».

| L’atout bilingue

Un service unique en son genre au Manitoba, qui répond à un besoin de revitaliser la ville de Winnipeg après deux ans de pandémie : « Les gens sont tellement excités d’avoir un nouveau produit à Winnipeg après deux ans et demi de restrictions sanitaires. On arrive à un bon moment où les gens veulent juste une nouvelle variété de choses qu’on peut faire dans la ville. Les gens ont soif de ça. »

Déjà plusieurs bars sont déjà partenaires même si seulement deux sont visités à chaque tournée. Et les trois associés comptent agrandir leur réseau au fur et à mesure:«Pour la tournée de Osborne, elle commence à la brasserie Low Life Barrel. Ensuite, on va se rendre à Sookram’s. On a aussi le Toad ou Confusion Corner Bar and Grill. Et puis il y a plein d’autres restaurants qui vont suivre.

« Ensuite pour le quartier de la Bourse, il y a Johnny J’s et The Local. On a aussi Devil May Care, c’est une nouvelle brasserie qui ouvrira au centre- ville dans l’année, ensuite il y a La Fourche, on travaille encore sur ces détails là, mais on aimerait que les gens se retrouvent dans ce coin là après. »

Dernier point que Miguel Gauthier voulait soulever, et pas des moindres, c’est l’aspect résolument bilingue de Pedal Pub Winnipeg. Chaque employé peut alterner entre le français et l’anglais sur les tournées : « Quand on a commencé ça, on s’est dit : On va être près de Saint-Boniface, le but, ce sera d’offrir une entreprise bilingue. On essaye de répondre à tous ces besoins- là. Ça me tient à cœur. »

L’entreprise a commencé ses tournées le 4 juin 2022, et les réservations sont ouvertes sur leur site Internet. Miguel Gauthier donne un mot de la fin comme un mandat : « Ce sera une expérience unique et partagée, qui va rassembler les gens, la ville de Winnipeg, d’une façon spéciale. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici