Aline Campagne. (photo : Rémi Chevalier)

Longtemps dans les coulisses du Théâtre Cercle Molière (TCM) en tant qu’administratrice, Aline Campagne a vu son travail récompensé récemment par le prix Evies remis par les Winnipeg Theatre Awards.

Par Jonathan SEMAH

La première édition des Winnipeg Theatre Awards a eu lieu en 2017 et les Evies, nommés en l’honneur de l’actrice Evelyne Anderson, célèbrent et saluent l’excellence dans les arts du théâtre que ce soit en matière de production et d’interprétation. Alors qu’elle ne travaille plus pour le TCM depuis six ans, Aline Campagne a été agréablement surprise d’être l’une des récipiendaires de ce prix. (1)

« Ça me ramène dans les bons moments de ma carrière. Faire connaître son travail, c’est toujours une bonne chose.

Ça me fait vraiment chaud au cœur cette reconnaissance parce que, quand même, j’ai une carrière assez longue dans le théâtre à Winnipeg (rires). Je suis vraiment touchée. Comme je l’ai dit le théâtre, c’est vivre, mais plus intensément. Ça se confirme encore aujourd’hui. »

Et plus que le prix en lui-même, Aline Campagne est fière que son travail de l’ombre soit mis en avant. En effet, Aline Campagne avait un rôle de soutien et faisait tout son possible pour que les représentations se passent bien. Il fallait jongler entre les désirs des artistes, les réalités financières et les souhaits des directions de théâtre.

« Oui, on n’est pas sur la scène. C’est un travail qui se fait en coulisses, mais c’est un travail qui est essentiel. C’est important de reconnaître toutes ces personnes qui travaillent pour que les spectacles soient bons, pour que les décors soient en place ou pour s’assurer d’avoir les financements nécessaires pour développer de nouveaux projets.

« Les gens sont de plus en plus conscients de notre travail, mais je ne sais pas si tout le monde comprend à quel point le théâtre est un travail d’équipe. Comédiens, comédiennes, éclairage, scénographie, direction artistique décor, c’est un travail global qui n’est pas toujours compris. Au TCM notamment, on essayait toujours de communiquer au public qu’il y avait beaucoup d’étapes avant qu’un spectacle ne leur soit présenté. »

| Un engagement communautaire célébré

Outre le prix, les Winnipeg Theatre Awards ont également mis en avant le soutien fondamental d’Aline Campagne à sa communauté. « En plus de comprendre les nombreux défis auxquels les artistes sont confrontés, Aline a joué un rôle central en proposant des solutions qui incluent l’engagement communautaire, le partage des talents et l’endurance », explique l’organisme dans un communiqué de presse.

En effet, pour Aline Campagne, sa vie, c’est les arts. Celle qui prendra prochainement la direction générale de la chorale les Blés au vent, après le départ de Michelle Freynet, continue de s’engager pour la communauté et les artistes.

« Créer des endroits où les gens peuvent se rencontrer, discuter, être bien tout simplement, c’est important pour moi. Et certainement le théâtre, par exemple, est un lieu d’échanges. La chorale, aussi d’ailleurs, car c’est une petite communauté en soit. Donc pour moi, c’est essentiel de continuer à faire des spectacles et créer des moments où les gens peuvent se retrouver. »

(1) Les autres récipiendaires du prix sont : Brian Richardson, Carla Schroeder, Chris Reid, Leith Clark et Daina Leitold.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici