Le Premier ministre Justin Trudeau. (photo : Jonathan Semah)

Le Canada ne reconnaîtra jamais les résultats « des simulacres de référendums » tenus par la Russie en Ukraine, a affirmé le Premier ministre Justin Trudeau lors d’un entretien mercredi avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

« Les soi-disant référendums tenus par la Russie dans les régions illégalement occupées de Donetsk, de Lougansk, de Kherson et de Zaporijjia, en Ukraine, n’ont absolument aucune légitimité », a déclaré le chef du gouvernement canadien.

« Le Canada ne reconnaît pas et ne reconnaîtra jamais les résultats de ces simulacres de référendums ou toute tentative illégale d’annexion de territoires ukrainiens par la Russie ».

Ces référendums contreviennent clairement au droit international et sont motivés par le fait que le président Poutine croit qu’il peut redessiner la carte du monde à sa guise, a dénoncé Justin Trudeau.

En riposte à cette « nouvelle escalade des tensions », Justin Trudeau a également annoncé son intention « d’imposer d’autres sanctions contre des personnes et des entités ».

Les autorités prorusses des régions ukrainiennes de Zaporijjia, Kherson, Lougansk et Donetsk ont revendiqué mardi la victoire du « oui » en faveur d’une annexion par la Russie, lors des « référendums » d’annexion organisés par Moscou, et dénoncés par Kiev et ses soutiens occidentaux.

tib/ast/

© Agence France-Presse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici