Lorette, usine traitement de l'eau
Vic Toews, Ron Lemieux, William Danylchuk

La Municipalité rurale de Taché a inauguré, à Lorette le 3 décembre, sa nouvelle usine de traitement d’eau. Cette usine met fin à l’interdiction posée en 2005 par la Province de boire l’eau du robinet dans le village.

« C’est un grand moment, se réjouit le maire de la Municipalité rurale de Taché, William Danylchuk. Il y a 72 villages au Manitoba qui nous envient aujourd’hui, parce qu’ils sont encore sous l’interdiction de la Province de consommer l’eau du robinet. »

Présent à l’inauguration car la Province a financé ce projet de 5,83 millions $ à hauteur de 1,8 million $, le ministre provincial des Administrations locales, Ron Lemieux, renchérit que « Lorette est une communauté en pleine expansion, mais sans bonne eau à boire, c’est difficile de vendre de nouvelles maisons. Ce projet était donc très important pour l’avenir du village ».

Le gouvernement fédéral, représenté lors de l’inauguration par le député fédéral de Provencher et ministre fédéral de la Sécurité publique, Vic Toews, a aussi investi 1,8 million $ dans la nouvelle usine de traitement de l’eau et des eaux usées.

« Cette usine de traitement de l’eau évitera des contaminations dues aux inondations, ajoute Vic Toews. Nous avons tous le même objectif, la bonne santé des citoyens. »

William Danylchuk précise que l’eau est traitée par rayons ultraviolets, ce qui la garantit « bonne pour les générations à venir ». En outre, plus de 80 nouvelles bornes incendies ont été installées dans le village, ce qui va permettre de « réduire les taux d’assurances pour les maisons à Lorette », souligne le maire.

C. S.

1 COMMENTAIRE

  1. Félicitation au résidents de Lorette pour avoir un conseil qui a poursuivies les mesures avec les réprésentants des niveaux Fédéral et Provincial pour obtenir votre nouveaux plan d’eau.

    Un jour, nous espérons, sera notre tour ici à St-Pierre-Jolys.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici