Rémi Bisson
Rémi Bisson

Plusieurs entreprises manitobaines de l’industrie de la ferraille se sont mises ensemble grâce à Centrallia pour tenter d’obtenir une plus grande part du marché.

Camille SÉGUY

Si plusieurs entreprises manitobaines gravitant dans l’industrie de la ferraille étaient depuis déjà 18 mois en discussions pour mettre leurs forces en commun, ce n’est qu’avec les rencontres d’affaires en speed-dating organisées par l’Agence nationale et internationale du Manitoba (ANIM) lors de Centrallia, en octobre dernier, que le projet a pu se concrétiser.

« Plusieurs entreprises essayaient de monter ensemble un consortium, mais il leur manquait un joueur, explique le facilitateur et directeur du développement d’affaires à l’ANIM, Rémi Bisson. Elles l’ont rencontré à Centrallia, le consortium a ainsi pu être finalisé début 2011. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici