Louis Allain
Louis Allain : « Bien que l’état actuel de RDÉE Canada ne retarde ni l’avancement, ni le financement des dossiers du CDEM, la situation à long terme est regrettable. »

Bien que RDÉE Canada ait obtenu un financement intérimaire du fédéral, sa survie à long terme n’est toujours pas assurée.

Daniel BAHUAUD

Le Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE) Canada a obtenu un nouveau souffle de vie, le 7 avril dernier, lorsque le gouvernement fédéral a accordé à l’organisme pancanadien un financement intérimaire pour une période de plus de trois mois. Une situation qui permettra, du moins à court terme, à l’organisme de continuer d’encourager le développement économique dans les communautés francophones minoritaires.

« La prolongation de notre financement nous rend confiants, déclare le président de RDÉE Canada, Collin Bourgeois. Ressources humaines et Développement des compétences Canada nous soutiendra jusqu’au 31 juillet. Nous avons bon espoir qu’une fois notre situation stabilisée, nous obtiendrons un appui fédéral annuel et durable qui assurera notre permanence. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici