Comment les partis fédéraux présents au Manitoba proposent-ils de traiter les dossiers les plus importants au Canada?

Jocelyne NICOLAS

Le Parti libéral était le premier à dévoiler sa plateforme lors des élections 2011, suivi de très près par le Parti vert, les Conservateurs et les Néo-démocrates. Ces documents affichent la ligne directrice que chaque parti propose aux Canadiens s’il est élu. Les thèmes de la famille, de l’économie, de la politique parlementaire et la santé reviennent dans toutes les plateformes. Mais comment abordent-ils les mêmes thèmes?

Les familles

Tous les partis se concentrent sur l’appui des familles canadiennes, soit financièrement soit par le biais des services. Les Conservateurs annoncent une baisse des taux d’impôt et les Néo-démocrates annoncent le plafonnement des taux d’intérêt des cartes de crédit à 5 % au-dessus du taux préférentiel. Le Parti vert est le seul parti à inclure les couples mariés dans sa proposition d’aide aux familles. Il propose la répartition des revenus entre adultes pour réduire le fardeau fiscal des familles et des couples. Les Libéraux, quant à eux, proposent d’augmenter les taxes corporatives pour les plus grandes entreprises afin d’alléger l’argent ponctionné aux familles. Ils souhaitent offrir aussi un Passeport d’apprentissage, qui aiderait à financer les études post secondaires.

De plus, toujours sur le thème de la famille, les Partis libéral et conservateur annoncent tous deux des appuis financiers pour les Canadiens qui soignent les aînés de leur famille. Les Néo-démocrates et encore les Libéraux viseront des pensions de retraite garantie.

L’économie

La réduction du déficit accru par le Canada est à l’avant plan de la plateforme de chaque parti. Ils mettent l’emphase sur la création d’emploi comme une solution importante à une économie stable et puissante, mais les partis s’y prennent de différentes façons. Les Verts annoncent la création d’emplois dans les industries de l’énergie renouvelable et par la modernisation des bâtiments pour qu’ils atteignent les normes élevées d’efficacité. Les Libéraux se concentrent sur les secteurs des ressources propres, la santé et les biosciences ainsi que les technologies numériques. Les Conservateurs proposent d’investir dans la formation, le commerce et d’offrir une baisse des taxes et des impôts. Quant aux Néo-démocrates, ils annoncent une réduction d’impôts pour les petites entreprises de 2 % et des crédits d’impôt pour les entreprises qui créent de nouveaux emplois au Canada.

Politique parlementaire

En ce qui concerne le fonctionnement du gouvernement fédéral, les quatre partis concèdent qu’il y a du chemin à faire. Les Néo-démocrates annoncent une fin des scandales et un esprit d’entraide avec les autres partis pour assurer des résultats concrets. Les Libéraux proposent des changements à la période des questions au Parlement et de nouvelles limites au pouvoir du Premier ministre en ce qui concerne la prorogation du Parlement. Les Conservateurs annoncent une réforme du Sénat et l’assurance de la juste représentation dans la Chambre des communes. Les Verts proposent de réformer le système électoral en consultant le peuple canadien et en explorant l’idée d’un gouvernement plus représentatif.

La santé

Seul le Parti vert ne se prononce pas à ce sujet dans sa plateforme. Les Néo-démocrates proposent de faciliter la formation des médecins et infirmières. Les Conservateurs mettent l’emphase sur l’augmentation des médecins et infirmières dans les régions rurales. Et enfin, les Libéraux voudront défendre la préservation du système actuel, c’est à dire l’assurance maladie gratuite, universelle mais souhaitent offrir des délais plus raisonnables pour l’accès à la santé .

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici