Stephanie Pitsiladis et Georges Wendt jouent dans la comédie musicale Hairspray.
Stephanie Pitsiladis et Georges Wendt jouent dans la comédie musicale Hairspray.

Le théâtre du Rainbow Stage à Winnipeg présente Hairspray du 4 au 21 août, une comédie musicale qui invite à s’aimer comme on est.

Camille SÉGUY

Pour la deuxième pièce de sa saison 2011, le théâtre du Rainbow Stage a choisi de présenter, pour la première fois sur ses planches la comédie musicale créée en 2002 à Broadway, Hairspray. (1)

Se passant dans les années 1960 à Baltimore, Maryland, Hairspray raconte l’histoire de Tracy Turnblad, une jeune fille un peu enrobée qui veut danser dans une célèbre émission de télévision, le Corny Collins Show. Sa corpulence sera un obstacle mais elle réussira à se faire accepter dans le programme, et elle profitera de sa victoire pour lutter contre la ségrégation qui sévissait aux États-Unis à l’époque.

« La vraie histoire, ce n’est pas celle d’une jeune fille qui veut être sur un émission de télévision, remarque la comédienne de Montréal qui incarne Tracy Turnblad, Stephanie Pitsiladis. Le meilleur ami de Tracy est de couleur et à cause de cela, il n’a pas le droit de participer à l’émission. Ça n’a aucun sens pour elle, donc elle se bat contre cette discrimination. »

La comédie musicale Hairspray
Hairspray au Rainbow Stage à Winnipeg

Message actuel

Si la ségrégation n’est plus aussi flagrante aujourd’hui, Stephanie Pitsiladis assure que Hairspray contient des messages qui sont toujours d’actualité. « Cette comédie musicale montre que ce que tu veux n’est pas le plus important, analyse-t-elle. C’est plutôt les gens qui sont là pour toi qui doivent compter. C’est tout aussi important maintenant que dans les années 1960. »

De même, les défis d’apparence que subit Tracy Turnblad sont un bon message pour les adolescentes d’aujourd’hui, selon la comédienne québécoise.

« Les adolescentes sont à un moment de leur vie où il faut choisir entre être parfaite ou être soi-même, affirme-t-elle. Dans Hairspray, Tracy choisit d’être elle-même. Ce message est très important pour moi car personne n’est parfait. Or, souvent, on reçoit plus d’amour quand on n’est pas parfait que quand on est parfait. »

Pièce humaine

Pour Stephanie Pitsiladis, le personnage de Tracy Turnblad n’est pas une découverte. Elle l’a déjà interprété à plusieurs reprises. Toutefois, c’est la première fois qu’elle est dirigée dans son rôle par une femme, la chorégraphe et directrice Tracey Flye, ce qui ajoute selon elle une dimension à la comédie musicale.

« Tracey Flye est vraiment bonne pour mettre en avant le côté humain de Hairspray, affirme Stephanie Pitsiladis. Elle sait me faire montrer à quel point Tracy Turnblad a beaucoup de cœur. Pour elle, le plus important c’est l’histoire, pas la musique et les blagues. Cet angle très humain est nouveau pour moi. »

Ainsi, Stephanie Pitsiladis révèle au public un personnage « très énergique et avec un cœur gros comme ça, et c’est pour ça qu’on l’aime », conclut-elle.

(1) Du 4 au 21 août au Rainbow Stage, parc Kildonan, 2021 rue Main. Avant-premières les 2 et 3 août. Représentations du dimanche au vendredi à 20 h, ainsi que les dimanches à 14 h et le samedi 20 août à 20 h. Billets de 35 $ à 45 $. Réservations et info. au (204) 989-0839 ou sur www.rainbowstage.net.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici