La Liberté Communautaire
Georges Beaudry représente Saint-Malo dans le concours de Manitobaville.

Un nouveau concours de vidéo va couronner un village rural Manitobaville. Des dix finalistes, trois sont des villages francophones qui espèrent obtenir le titre, ainsi que le prix de 25 000 $.

Jocelyne NICOLAS

Les stations de radio winnipégoises Hot 103 et QX104 ont lancé un concours pour pour couronner le meilleur village manitobain. Dix finalistes ont été choisis parmi les douzaines de vidéos soumises, et celui qui sera nommé Manitobaville recevra 25 000 $ pour ses projets communautaires. Trois villages francophones sont des finalistes.

Les villages de La Broquerie, Sainte-Agathe et Saint-Malo sont fiers de leur bilinguisme, leurs écoles, leurs entreprises, leurs festivals et leurs activités de toutes saisons, mais ils ont tous des besoins différents auxquels les 25 000 $ pourraient contribuer.

Sainte-Agathe espère se construire une nouvelle garderie avec l’argent, La Broquerie voudrait continuer la construction de leur nouveau centre récréatif et Saint-Malo diviserait l’argent entre plusieurs projets communautaires.

Les vidéos servent plusieurs buts pour les stations de radio, ainsi que pour les villages. « Nous avons toujours voulu trouver une bonne façon d’interagir et nous engager avec nos auditeurs ruraux, explique le directeur de la promotion pour Hot 103 et QX104, Colin Lougheed. Avec la participation de Tourisme Manitoba dans ce projet, même les communautés qui ne gagnent pas le prix auront faire la promotion de leurs villages. »

La Société de développement communautaire (SDC) de La Broquerie a vite vu l’avantage pour sa région. « Si on a la chance de gagner 25 000 $, et aussi de se faire connaître, pourquoi pas essayer? », avance la coordinatrice de la SDC, Annette Tétreault.

C’est une mère de famille qui a pris l’initiative de créer la vidéo à Sainte-Agathe. « Juste avant de partir en vacances, j’ai entendu parler du concours, explique Alissa Dupuis Doan. En rentrant, il n’y avait que deux jours avant l’échéance, et pas de vidéo. C’est important pour Sainte-Agathe d’avoir une garderie, alors après plusieurs appels téléphoniques et une journée de tournage intense, on se retrouve dans le top ten! »

À Saint-Malo, Georges Beaudry, aussi connu sous le nom de “Bonhomme Beaudry”, avait écrit une chanson pour son terrain de camping, O Roseau. « Quand la Municipalité rurale de De Salaberry m’a approché pour aider, j’ai réécrit les paroles de ma chanson, révèle-t-il. Je venais justement d’avoir un nouvel appareil numérique que je voulais l’essayer, alors disons que les étoiles se sont alignées et qu’avec beaucoup de travail, on a fait une soumission dont on est fiers. »

Et maintenant, c’est au grand public de choisir le village et la vidéo qui devrait recevoir le nom de Manitobaville 2011, ainsi que le prix monétaire qui l’accompagne.

Dans les trois villages, les citoyens s’organisent et font passer le message important : « Votez souvent! ». Les votes, qui se font en ligne (1), seront acceptés jusqu’au 6 septembre à 15 h, et il n’y a pas de limite sur les votes individuels. Les résidants des villages se mobilisent pour rester proches de leurs ordinateurs et de voter aussi souvent que possible.

« Je commence à avoir mal à la main droite, à force de cliquer sur la souris de mon ordinateur, remarque Alissa Dupuis Doan. Puisqu’on est moins nombreux à Sainte-Agathe qu’à La Broquerie, on ressent de la pression! »

Pour Georges Beaudry, le titre Manitobaville 2011 serait un grand honneur, mais il se prononce déjà satisfait de l’effort à Saint-Malo. « Même si on ne gagne pas, les gens sont fiers de leur communauté, conclut-il. Et nous avons créé une vidéo promotionnelle sans pareil! ».

(1) Les vidéos et le système de vote sont disponibles sur : http://www.hot103live.com/Manitobaville ou www.qx104fm.com/Manitobaville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici