Un incendie s’est déclaré en fin de journée, vendredi 7 octobre, dans la forêt à proximité de la Municipalité rurale de La Broquerie. « Le vent soufflait vers le nord et l’incendie se déplaçait donc très dangereusement vers le village de Marchand, déclare le chef de la brigade de La Broquerie, Alain Nadeau.  La force du vent était telle, que l’on pouvait estimer sa vitesse de déplacement à un kilomètre par minute. Il fallait donc agir vite et nous avons ordonné l’évacuation de la communauté vers 19 h le vendredi 7 octobre. »

Les 300 habitants de Marchand ont alors été évacués vers l’aréna de La Broquerie, où la plupart des familles ont passé la nuit. « Par chance, le vent a changé de direction et s’est mis à souffler vers l’est, épargnant de peu Marchand où les habitants ont pu rejoindre leurs habitations samedi 8 octobre au matin », explique Alain Nadeau. Toutefois, à l’heure d’écrire ces lignes, même si l’incendie a perdu de son intensité, les pompiers n’en sont toujours pas venus à bout. L’incendie menace encore certaines communautés plus à l’est, comme la communauté de Woodridge, qui samedi 8 octobre en fin d’après midi était en cours d’évacuation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici